La stratégie antiterroriste marocaine au Sommet de Washington | www.le360.ma

ع
Mbarka Bouaïda

Mbarka Bouaïda, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération. 

© Copyright : DR

La stratégie antiterroriste marocaine au Sommet de Washington

Par Ziad Alami le 19/02/2015 à 11h15

La ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mbarka Bouaïda, conduit une forte délégation marocaine au Sommet de la Maison Blanche sur l’extrémisme violent.

aA

L’expérience antiterroriste marocaine au centre des travaux du Sommet de la Maison Blanche sur l’extrémisme violent, du 18 au 20 février à Washington. Une forte délégation, présidée par la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Mbarka Bouaïda, prend part à cette grand-messe, dont les travaux ont été ouverts hier 18 février par le vice-président américain, Joe Biden.

 

Pas moins de soixante pays participent à ce Sommet, organisé par la Maison Blanche dans la foulée dans attentats du 7 janvier contre Paris, sur fond de déflagration de la situation en Libye, et tenteront de trouver des éléments de réponse « autres que militaires » à cette question angoissée : Comment contrer «l’extrémisme violent» ? Entre les feux de  l’«Etat islamique», Al-Qaïda, Aqmi, Ansar Al-Charia, Boko Haram ou les Shebab, entre autres tentacules de la pieuvre terroriste, aucun pays au monde n’est à l’abri. D’où la nécessité d’une coordination internationale pour apporter la réponse appropriée à un danger planétaire.
Le Maroc, qui dispose d’une expérience atypique dans la lutte antiterroriste, est fort attendu sur cette question au Sommet de Washington.