Le gouvernement bute toujours sur l'informel | www.le360.ma

ع
Marchands ambulants

Malgré la pression des forces de l'ordre, les marchands ambulants continuent à s'imposer dans les villes.

© Copyright : DR

Le gouvernement bute toujours sur l'informel

Par Mohamed Chakir Alaoui le 30/06/2015 à 19h00 (mise à jour le 30/06/2015 à 19h00)

Lors d’une question orale devant la Chambre des conseillers ce mardi 30 juin, le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, a admis que son gouvernement n’avait toujours pas réussi à régler définitivement les problèmes de l'informel et de l'habitat clandestin.

aA

Le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad, a reconnu ce mardi 30 juin devant la Chambre des conseillers que le problème des marchands ambulants demeure toujours sans solutions au Maroc. Un conseiller du PAM, auteur d'une question orale, lui a même fait remarquer que certaines villes marocaines comptent plus de charrettes que de voitures.

"Il y a deux problèmes devant lesquels les autorités se heurtent toujours, ceux de l'habitat clandestin et ceux des marchands ambulants", a répondu Mohamed Hassad au conseiller du PAM avant que ce dernier ne le prie de reconnaître l'échec du gouvernement à résoudre ce problème.
Le ministre a assuré que ce dossier suscite l'intérêt du souverain qui a récemment demandé aux autorités d'approfondir leurs réflexions pour y apporter des solutions.