Le gouvernement légifère pour le télétravail dans l'administration publique | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Gouvernement

Le gouvernement réuni autour du Premier ministre Saâd-Eddine El Othmani.

© Copyright : DR

Le gouvernement légifère pour le télétravail dans l'administration publique

Par Maya Zidoune le 03/09/2020 à 20h24 (mise à jour le 04/09/2020 à 00h17)

Kiosque360. Un décret de loi organisant le télétravail dans les administrations publiques est entre les mains du Secrétariat général du gouvernement. Un mal pour un bien: le gouvernement accélère la marche vers l’administration électronique.

aA

Il est de ces malheurs qui apportent fatalement leur lot de changements et de transformations positives. La pandémie du coronavirus au Maroc aura au moins permis de donner un sérieux coup d’accélération à la transformation digitale de nos administrations.

 

Ainsi, nous apprend le quotidien Al Akhbar dans son édition du vendredi 4 septembre, citant des sources informées, le ministère de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration a déposé au Secrétariat général du gouvernement un projet de décret portant sur le travail à distance dans les administrations publiques. Ceci, en vue de son adaptation pour une future présentation devant le Conseil de gouvernement.

 

Cité par le quotidien, Ahmed Lamomri, secrétaire général du secteur de la fonction publique et de la réforme de l’administration au sein du département de Mohamed Benchaâboun, a précisé que le ministère a achevé l’élaboration de ce texte et qu’il ne reste plus que sa validation par l’Exécutif. Et d’ajouter qu’il s’agit d’un projet sur lequel de nombreux départements ministériels ont planché après la présentation d’une première mouture, revue et corrigée au fil des remarques.

 

Le projet de décret réglemente tous les aspects relatifs à la possibilité de travailler à distance pour les cadres et fonctionnaires de l’administration publique en plus des conditions à respecter le cas échéant.

 

Une des contraintes posées lors de l’élaboration de ce texte a été la protection des droits des fonctionnaires mais aussi les spécificités relatives à certaines fonctions, notamment celles en lien direct avec les services rendus aux citoyens ou encore celles où la confidentialité des données est de mise. Sans parler de l’impératif de la continuité de service dans l’administration publique, indique Al Akhbar.

 

Mais sachant que la tendance est mondiale, l’administration marocaine n’a nul autre choix que d’intégrer cette notion de télé-travail qui a prouvé son efficacité dans bien d’autres secteurs. Il est ainsi question que le texte soit soumis à la validation du gouvernement lors du tout prochain conseil de gouvernement.