Le360 Actualités Maroc

ع
Gouvernement Akhannouch - Roi Mohammed VI - Nomination nouveau gouvernement - Palais royal de Fès

Photo souvenir des membres du gouvernement, dirigé par Aziz Akhannouch, qui ont été nommés le 7 octobre 2021, au Palais royal de Fès. 

© Copyright : DR

Les 10 commandements et 5 principes d’Akhannouch pour relever les défis

Par Hassan Benadad le 12/10/2021 à 22h21

Kiosque360. Le programme du nouveau gouvernement est articulé autour des engagements, des principes et des angles qui font du social et du capital humain les principaux leviers du développement du Maroc.

aA

Le gouvernement présidé par Aziz Akhannouch a basé son programme sur plusieurs engagements, principes et angles qu’il a promis de réaliser pendant son mandat qui s’étale sur la période de 2021 à 2026. Le quotidien Assabah rapporte, dans son édition du mercredi 13 octobre, que le nouvel Exécutif est appelé à mettre en œuvre les dix commandements considérés comme un contrat signé avec les citoyens qui ont voté pour la coalition tripartite pour les gouverner.

 

Il s’agit de relever le rythme de la croissance pour atteindre une moyenne de 4%, créer un million d’emplois, relever l’activité des femmes à plus de 30%, mettre en œuvre la généralisation de la protection sociale, sortir un million de familles de la précarité, protéger et élargir la classe moyenne au monde agricole, réduire les disparités sociales à moins de 39%, mobiliser le système éducatif pour qu’il soit classé parmi les 60 meilleurs pays du monde, généraliser l’enseignement fondamental à partir de 4 ans et renforcer le caractère officiel de l’amazighité en lui consacrant un budget d’un milliard de dirhams.

 

Le quotidien Assabah rapporte que le gouvernement s’est assigné cinq principes pour relever les défis auxquels est confronté le pays. Il s’agit de consolider le choix démocratique, d’institutionnaliser la justice sociale, de faire du capital humain le levier du modèle développement, de rendre la dignité du citoyen comme le fondement des politiques publiques et d’élargir la base de la classe moyenne en améliorant son pouvoir d’achat et sa capacité d’épargne. Pour ce faire le gouvernement s’est tracés trois axes principaux en l’occurrence la consolidation des piliers de l’État social, l’accompagnement de la transformation économique ainsi que le renforcement de la rentabilité et de l’efficacité de l’administration.