Les FAR préparent-elles une «riposte» contre le Polisario? | www.le360.ma

ع
far

Forces armées royales.

© Copyright : DR

Les FAR préparent-elles une «riposte» contre le Polisario?

Par M'Hamed Hamrouch le 11/01/2019 à 13h56 (mise à jour le 11/01/2019 à 14h31)

Les récentes gesticulations de la soldatesque du polisario du côté de Mhiriz, dans la zone tampon, aurait, selon les dernières indiscrétions médiatiques, amené les FAR à préparer une simulation de «riposte» contre le front séparatiste. Voici ce qu’il en est réellement.

aA

La chansonnette, on ne la connaît que trop: chaque "show" orchestré par la soldatesque du polisario dans la zone tampon impliquerait forcément une préparation de "riposte" de la part des Forces armées royales. Ainsi en est-il de la récente parade organisée par "l'armée sahraouie" dans la localité de Mhrirz, non loin de Bir Lahlou. Cette énième démonstration de "farce" séparatiste, où tout au plus 16 véhicules blindés ont été alignés, aurait, selon les dernières indiscrétions médiatiques, amené les Forces armées royales à prévoir une simulation de riposte en perspective d'une opération de nettoyage dans la zone tampon.

 

Voilà ce que cela a donné: une manoeuvre aéroterrestre serait en préparation par les Forces armées royales à Dakhla!

 

Un rapport américain reconnaît la suprématie de l'armée marocaine à l'échelle africaine

 

Cette spéculation revient à ignorer complètement le fonctionnement de notre "Grande muette", qui a des occupations autrement plus importantes que la préparation d'une "riposte" contre la parade d'une poignée de mercenaires destinée, comme nous l'avions précisé il y a quelques jours, purement et simplement à la consommation médiatique.

 

Voici comment le polisario entend faire la «guerre» au Maroc

 

Or, certains médias ne font-ils pas le jeu du polisario en spéculant sur une "riposte" des FAR contre une meute de mercenaires qui manquent même d'ambulances pour aller se faire soigner à Tindouf, à plus forte raison de moyens pour faire face à la puissance de feu des Forces armées royales. "Les FAR se comparent à d'autres puissantes armées de grands Etats et non à une poignée de mercenaires", explique cet expert militaire, sous le sceau de l'anonymat.

 

Autrement dit, l'armée royale ne fera qu'une bouchée de la soldatesque d'un front séparatiste qui n'a jamais fait peur à personne.

 

Il en ressort que les manoeuvres prévues courant 2019 par les FAR relèvent d'entraînements normaux. Chaque année, il y a des manoeuvres non seulement dans le secteur opérationnel sud, divisé en trois sous-secteurs: Oued Draâ, où sont organisés les habituels exercices conjoints Maroc-USA "African Lion", Sakia El Hamra (Laâyoune) et Oued Eddahab (Dakhla).  Il faut rappeler que la plus grande manoeuvre inter-armées organisée l'an dernier (2018) par les FAR a eu lieu à l'est du pays, précisément dans la région de Tafilalet.

 

La prochaine grande manoeuvre aéroterrestre des FAR aura, elle, lieu dans la région de Tinghir, non loin d'Ouarzazate. Les détails de cet extercice inter-armées vous seront fournis en temps réel.