Le360 Actualités Maroc

ع
Benny Gantz - ministre israélien de la Défense

Le ministre israélien de la Défense Benny Gantz s'exprime à l'Institut de politique et de stratégie (IPS) de l'Université Reichman dans la ville d'Herzliya le 23 novembre 2021. Gantz se rendra plus tard dans la journée au Maroc.
 

© Copyright : JACK GUEZ / AFP

Les liens Iran-Hezbollah-Polisario dans l'agenda de Benny Gantz

Par Hassan Benadad le 25/11/2021 à 22h38 (mise à jour le 25/11/2021 à 23h56)

Kiosque360. La presse israélienne a révélé que les menaces iraniennes dans la région de l’Afrique du Nord et du Sahel étaient au menu des discussions entre le ministre israélien Benny Gantz et les responsables marocains. Cet article est une revue de presse du quotidien Assabah.

aA

Des médias israéliens ont révélé que le ministre de la Défense Benny Gantz a évoqué avec les responsables marocains le dossier relatif aux menaces iraniennes sur la stabilité en Afrique du nord. Le quotidien Assabah rapporte, dans son édition du vendredi 26 novembre, que ces menaces sont tangibles avec l’implication du parti chiite libanais, Hezbollah, dans l’armement et l’entrainement des milices armées du polisario, avec la bénédiction de l’Algérie. La presse israélienne relie le mémorandum de coopération militaire signé entre le Maroc et Israël avec les exercices militaires qui se déroulent dans la mer rouge entre les marines israéliennes, émiraties et bahreïnies.

 

Lesquels exercices constituent une réponse aux grandes manœuvres militaires que déploie fréquemment la marine iranienne dans les frontières maritimes contiguës de cette région. Les mêmes sources indiquent que l’Iran cherche à provoquer la guerre dans le Sahel et le Sahara sous prétexte de défendre le droit des peuples à combattre le colonialisme. Le Hezbollah ayant été chargé de conduire un plan secret pour inonder la région avec des slogans révolus comme la solidarité islamique et le nationalisme arabe.

 

Le quotidien Assabah rapporte que l’ambassadeur israélien, David Govrin, a souligné que la visite du ministre de la Défense va contribuer à approfondir le dialogue entre les deux pays pour lutter contre les menaces et les défis régionaux.

 

Pour sa part, le ministre de la Défense israélien a indiqué dans un communiqué que le mémorandum d’entente constitue un cadre solide qui officialise la coopération militaire entre les deux pays. Le journal The Time of Israël a souligné qu’un responsable au ministère de la Défense israélienne a indiqué que son pays noue des relations de coopération sécuritaire solides avec la Jordanie et l’Égypte.

 

Mais, poursuit-il, Israël n’a pas signé de mémorandum d’entente de défense avec ces deux pays comme il l’a fait avec le Maroc. Ce qui constitue un fait sans précèdent qui va faciliter, en outre, la vente des armes israéliennes au Maroc.


Le même journal a relaté un autre fait inédit en révélant que trois officiers israéliens d’origine marocaine ont été autorisés à se présenter avec leur tenue militaire. La visite de Benny Gantz à Rabat est un signal fort sur les fortes capacités du Maroc à affronter les menaces qui le guettent dans la région, notamment celles en provenance de l’Algérie, conclut le journal The Time of Israël.