Les RNIstes répondent à Abdellatif Ouahbi, le SG du PAM | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Abdellatif Ouahbi

Abdellatif Ouahbi.

© Copyright : DR

Les RNIstes répondent à Abdellatif Ouahbi, le SG du PAM

Par Khalil Rachdi le 19/04/2021 à 18h00

Kiosque360. Le Rassemblement national des indépendants (RNI) répond aux accusations du SG du PAM, Abdellatif Ouahbi, par le biais du président de sa fédération de jeunes. Ambiance.

aA

Lors d’un débat organisé en fin de semaine dernière par la Fondation culturelle Fkih Tetouani à Salé, le secrétaire général du parti Authenticité et modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi, a tiré à boulets rouges sur le Rassemblement national des indépendants (RNI). Il a ainsi accusé le parti présidé par Aziz Akhannouch d’exploiter à son seul profit "les actions de ses ministres au sein du gouvernement." 

 

Ces actions, le secrétaire général du PAM estime qu’elles sont décidées et menées à des niveaux dépassant le simple niveau du RNI ou de ses hommes, le parti de la Colombe les "utilisant à des fins de propagande en vue des prochaines élections." Le SG du PAM demande ainsi au RNI de rendre "les 17 milliards à l’Etat", somme que les pétroliers auraient gagné de "manière illégale" depuis la libéralisation des prix des carburants. 

 

La réaction des RNIstes ne s’est pas fait attendre. Dans sa livraison du 20 avril, le quotidien Al Ahdath Al Maghribia indique que le président de la fédération de la jeunesse RNIste, Lahcen Saadi, s’est chargé de répondre aux accusations d'Abdellatif Ouahbi. D’après lui, Abdellatif Ouahbi a rabaissé le projet politique des fondateurs de son parti (PAM), notamment le Mouvement pour tous les démocrates. 

 

Dans sa réponse, le président de la fédération de la jeunesse RNI a explique que la sortie d'Abdellatif Ouahbi et ses accusations à l’encontre du RNI s’inscrivent dans un populisme nuisible aux partis politiques. En utilisant une métaphore footballistique, Lahcen Saadi relève que le SG du PAM n’a pas pu suivre le dynamisme et l’approche du travail du RNI et a choisi, en revanche, de l’attaquer. 

 

"Le projet du RNI a été construit par les Marocains, à travers 135.000 citoyens, lors de la tournée ‘100 jours, 100 villes’, ainsi que 30.000 autres citoyens qui ont répondu présents aux rencontres régionales organisées par le parti pour préparer le livre-manifeste ‘La Voie de la confiance,’" poursuit Lahcen Saadi. 

 

Ce dernier est même allé jusqu’à dire que Ouahbi n’a pas pu concurrencer le RNI, n’a pas pu élire ni le bureau politique de son parti ni son conseil national, et n’a pas la possibilité de communiquer avec ses élus qui s’empressent de quitter le navire du PAM. Le président de la fédération de la jeunesse RNI s’adresse à Ouahbi, non sans malice, en lui lançant: "Pourquoi le RNI vous dérange-t-il autant? Sachez que les PAMistes qui quittent le parti ne se dirigent pas uniquement vers le RNI, mais aussi vers les autres partis politiques."