L’Intérieur va superviser la distribution des dons | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Dons en nature
© Copyright : DR

L’Intérieur va superviser la distribution des dons

Par Khalil Ibrahimi le 24/03/2020 à 20h33 (mise à jour le 24/03/2020 à 20h35)

Kiosque360. Pour éviter la propagation du coronavirus et toute récupération politique des dons, le ministère de l’Intérieur a donné des instructions fermes aux walis et gouverneurs qui devront surveiller de près la distribution des aides offertes par les bienfaiteurs.

aA

La mesure est signée Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, et l'instruction a été donnée à tous les walis et gouverneurs du pays. C’est ainsi à ces derniers de veiller à la distribution des dons en nature offerts par les bienfaiteurs pour limiter l’impact de l'actuelle pandémie sur les couches les plus fragiles de la société.

 

L’objectif est double, lit-on dans la livraison du 25 mars du quotidien Al Massae. Il s’agit, d’une part, d’éviter la propagation du coronavirus en coupant court à tout éventuel rassemblement et, d’autre part, d’empêcher toute récupération politique des octrois de dons. 

 

«Laftit a ainsi appelé tous les bienfaiteurs potentiels à prendre attache avec les walis et gouverneurs de leurs villes et régions respectives et de coordonner avec ces derniers pour les modalités souhaitées de distribution de ces aides», lit-on. La priorité, insiste Laftit, est accordée aux personnes et familles les plus nécessiteuses ou les plus touchées par les répercussions économiques du coronavirus. 

 

Par ailleurs, indique le quotidien, la Fondation Mohammed V pour la solidarité a indiqué, lundi, que toute personne ou entité souhaitant faire un don en nature pour participer à la lutte contre le coronavirus devait prendre directement attache avec les ministères de l’Intérieur et de la Santé, de manière à ce que leur acte solidaire serve directement à soutenir les efforts déployés par la santé publique et les autorités locales.

 

Citant un communiqué de la fondation, Al Massae précise que, dans le contexte de mobilisation générale que connaît le Maroc dans la lutte contre la propagation du Covid-19 et suite à l’élan national de solidarité initié par le roi Mohammed VI, de nombreux citoyens marocains et institutions nationales ont fait des propositions de dons en nature.

 

La Fondation rappelle qu’il est impératif de suivre les recommandations des autorités sanitaires et de respecter les mesures de confinement mises en place pour la sécurité de l’ensemble des citoyens marocains.