L'Istiqlal réunit son conseil national samedi pour valider sa participation au gouvernement d'Akhannouch | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Nizar Baraka

Nizar Baraka, secrétaire général du Parti Istiqlal.

© Copyright : MAP

L'Istiqlal réunit son conseil national samedi pour valider sa participation au gouvernement d'Akhannouch

Par Mohamed Chakir Alaoui le 14/09/2021 à 14h15 (mise à jour le 14/09/2021 à 14h43)

L'Istiqlal vient de convoquer pour le samedi 18 septembre prochain les membres de son conseil national à une réunion en visioconférence, pour statuer sur sa participation à la prochaine coalition gouvernementale que doit diriger Aziz Akhannouch, dont le parti est le grand vainqueur des législatives, avec 102 sièges au Parlement.

aA

Le Parti de l'Istiqlal, arrivé 3ème (81 sièges) derrière le PAM (86 sièges) à ce scrutin, "est prêt à faire partie de la nouvelle coalition de Aziz Akhannouch", a appris Le360 de sources internes à ce parti.

 

Après sa rencontre avec le chef du gouvernement, hier, lundi 13 septembre, le secrétaire général de l'Istiqlal clairement déclaré "qu'une offre de participation dans le prochain gouvernement" lui avait été présentée par Aziz Akhannouch, que le souverain a désigné en tant que chef du gouvernement, a chargé de former une équipe gouvernementale. 

 

La date et l'ordre du jour du Conseil national de l'Istiqlal viennent d'être arrêtés par les membres du comité exécutif du parti. La réunion a été fixée au samedi 18 septembre et l'ordre du jour comprend un seul point: la participation de l'Istiqlal dans le prochain exécutif.

Casablanca-Settat: l’Istiqlalien Abdellatif Maazouz en course pour présider le Conseil régional

 

De l'avis de plusieurs sources internes au parti, le parti fondé par feu feu Allal El Fassi, qui a rejoint les rangs de l'opposition en 2013, doit entériner, samedi prochain, via les membres de son conseil national, son accord final à l'offre formulée par le nouveau chef de gouvernement. "Nous allons participer à la prochaine coalition", a ainsi affirmé un dirigeant de l'Istiqlal, interrogé par Le360.

 

Il est en outre prévu que les membres du conseil national de l'Istiqlal tiendront leur réunion samedi prochain à huis clos. Une déclaration sera ensuite publiée dans la soirée par cette instance, à l'issue de la visioconférence. 

 

Par ailleurs, d'autres partis politiques (PAM, MP, PPS, PJD, etc.), doivent eux aussi réunir le jour même, samedi 18 septembre, les membres de leur conseil national pour examiner la situation post-électorale. Autre réunion de la plus haute importance: celle des membres du conseil national du PAM, qui doivent eux aussi statuer sur la participation de leur parti au prochain gouvernement.