Loi de finances rectificative 2020: la Chambre des représentants prête à tenir une séance plénière dès demain, mercredi | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Parlement

Le Parlement du Royaume du Maroc.

© Copyright : DR

Loi de finances rectificative 2020: la Chambre des représentants prête à tenir une séance plénière dès demain, mercredi

Par Mohamed Chakir Alaoui le 30/06/2020 à 13h39

Si le projet de loi rectificative de finances 2020 venait à être adopté en Conseil des ministres, en principe ce mardi après-midi sous la présidence du roi Mohammed VI, la Chambre des représentants prévoit de tenir dès demain une séance plénière.

aA

Au cours de cette séance plénière, le ministre de l'Economie et des finances, Mohamed Benchaâboun, doit présenter les grandes lignes de cette loi de finances rectificative.

 

Des sources parlementaires interrogées par Le360 indiquent que l'agenda de la Chambre des représentants prévoit cette séance plénière pour demain, mercredi 1er juillet, mais à condition que le projet de loi rectificative du budget voté pour l’Etat soit adopté en Conseil des ministres, ce mardi 30 juin 2020.

 

La date à laquelle doit se tenir ce Conseil des ministres, présidé par le roi Mohammed VI, n'a pas été officiellement précisée, mais dans les milieux politiques à Rabat, on estime que cette réunion pourrait avoir lieu ce mardi 30 juin dans la capitale.

 

Après la séance plénière de mercredi, au cas où le texte a été adopté par le Conseil des ministres, le projet de loi rectificative doit être soumis à la commission des finances (relevant de la Chambre des députés), avant d’être à nouveau soumis en séance plénière pour un vote définitif.

 

Ce projet de loi doit être examiné sur un laps de temps d'au moins dix jours entre la Chambre des représentants et celle des conseillers.

 

Le360 a par ailleurs appris, ce mardi à midi, que le ministre de l'Economie et des finances, Mohamed Benchaâboun, s'est excusé auprès de la Chambre des conseillers pour ne pas pouvoir participer à la séance des questions orales prévue ce mardi 30 juin.

Loi de finances rectificative: un Conseil des ministres imminent à Rabat, sous la présidence du roi Mohammed VI 

 

Le motif de l’absence de l’argentier du Royaume a été lié par des conseillers parlementaires à une éventuelle participation du ministre aux travaux du Conseil des ministres.

 

Récemment, Saâd-Eddine El Othmani a indiqué qu'une loi de finances rectificative allait être présentée en Conseil des ministres, avant d'être soumise à une réunion du Conseil de gouvernement, puis aux députés et aux conseillers du Parlement.

 

Le projet de loi de finances rectificative a été imposé par l'impact de la grave crise sanitaire liée au Covid-19, à laquelle se sont rajoutées la sécheresse, la baisse de la croissance et la chute des recettes fiscales.

 

Le Chef du gouvernement a en outre affirmé que la révision de la loi de finances 2020 accordera la priorité à l'éducation, l'emploi, la protection sociale, la transformation numérique et la santé.