Le360 Actualités Maroc

ع
Abu Dhabi - Emirats Arabes Unis - Attaque de drone - Rebelles Houthis - Guerre au Yémen

Installation de stockage du géant pétrolier ADNOC, dans le district industriel de Msaffah, à Abu Dhabi, le 17 janvier 2022. Trois personnes ont été tuées dans une attaque de drone présumée qui a déclenché une explosion et un incendie dans la capitale émiratie.

© Copyright : AFP

Maroc-Émirats: une solidarité sans faille contre les agressions terroristes

Par Khalil Rachdi le 18/01/2022 à 20h25 (mise à jour le 19/01/2022 à 00h57)

Kiosque360. En condamnant “l’attaque ignoble perpétrée par la milice houthie et ses soutiens contre le territoire des Emirats arabes unis”, le roi Mohammed VI rappelle la solidarité constante entre les deux pays contre les attaques terroristes. Cet article est une revue de presse du quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

aA

Le 17 janvier, le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis a condamné l’attaque de la milice “terroriste” des Houthis du Yémen contre une zone civile sur le sol de son pays. Le chef de la diplomatie a promis que cet acte "ne restera pas impuni" selon des propos rapportés par l’agence de presse des Émirats (WAM). Bilan de cette attaque: 3 morts et 6 blessés.

Un "crime odieux" fermement condamné par la communauté internationale. A commencer par le Maroc, souligne Al Ahdath Al Maghribia dans sa livraison du 19 janvier.

 

En effet, le Royaume était parmi les premiers pays à condamner l’attaque de la milice "terroriste". Lundi soir, un communiqué du cabinet royal annonce que le roi Mohammed VI s’est entretenu avec le prince héritier d’Abu Dhabi et vice-commandant suprême des forces armées émiraties.

 

Cet appel intervient à la suite de l’attaque ignoble perpétrée par la milice houthie et ses soutiens contre le territoire des Emirats arabes unis", indique le communiqué du cabinet royal. Au cours de cet entretien, le souverain "a condamné vigoureusement cet acte abject qui a ciblé des innocents et des installations civiles", poursuit la même source.

 

A cette occasion, le roi Mohammed VI a présenté ses "sincères condoléances aux autorités et au peuple émiratis pour les pertes humaines ainsi que ses souhaits de prompt rétablissement aux blessés", peut-on lire encore dans le document relayé par l’agence officielle, Maghreb Arab Press (MAP).

 

En réitérant l’appui ferme du Maroc à toutes les mesures prises par les Emirats arabes unis pour "défendre leur territoire et la quiétude de leur population face aux attaques ignobles de la milice houthie et ses soutiens", le roi Mohammed VI a assuré son interlocuteur que le Royaume "se tiendra toujours aux côtés des Emirats arabes unis et apportera toutes les formes de soutien à ce pays frère pour la défense de sa sécurité nationale et la protection de ses citoyens".

 

Cet entretien téléphonique entre le roi Mohammed VI et le prince héritier d’Abu Dhabi témoigne de la solidarité sans faille entre le Maroc et les Emirats arabes unis contre les agressions terroristes, relève le quotidien Al Ahdath Al Maghribia. Il est aussi, comme le précise le communiqué du cabinet royal, le signe de "la tradition de solidarité constante et agissante entre les deux pays frères".

 

Cette solidarité constante et agissante, le Maroc la partage avec l’ensemble des pays du Conseil de Coopération du Golfe (CCG). Les relations entre le Royaume et les pays du CCG évoluent, en effet, dans le cadre d’un partenariat stratégique, témoignant ainsi de leur solidité. Un sommet Maroc-Conseil de Coopération du Golfe, au niveau des Chefs d’Etat, a d’ailleurs été institué pour suivre de près ce partenariat et lui insuffler l’élan nécessaire à la concrétisation des ambitions convenues entre les deux parties.

 

Dernier témoignage en date de cette solidarité sans faille: le soutien du CCG à toutes les décisions prises par le Royaume pour assurer sa sécurité, sa stabilité et son intégrité territoriale, comme le précise la déclaration finale à l’issue du 42e sommet de l’organisation régionale, tenue en décembre dernier à Riyad.