Maroc-Israël: Mohamed Yatim recadre le Hamas | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Image: yatim et Abou zouhri

Mohamed Yatim, dirigeant du PJD et ancien ministre, et Sami Abu Zuhri, porte-parole du Hamas (Photomontage Le360).

© Copyright : DR

Maroc-Israël: Mohamed Yatim recadre le Hamas

Par Mohammed Boudarham le 12/01/2021 à 18h31

Mohamed Yatim, ex-ministre et membre de la direction du PJD, a critiqué la réaction du Hamas suite à la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Il a surtout fustigé le «deux poids, deux mesures» du mouvement palestinien. Les détails.

aA

Selon nos sources, Mohamed Yatim a eu récemment un long entretien avec Sami Abu Zuhi, porte-parole du Hamas au sujet de la réaction de ce mouvement à la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Mohamed Yatim a contacté le leader du Hamas en sa qualité de dirigeant du PJD et de responsable de la Commission de la communication et des relations publiques du parti.

 

Lors de cet entretien, l’ancien ministre a critiqué la réaction violente du Hamas qui s’en est pris au PJD l’accusant d’avoir «sacrifié ses principes fondateurs en contrepartie d’acquis politiques». Mohamed Yatim a rappelé à son interlocuteur palestinien la constance de la position de son parti quand il s’agit de la défense de la cause palestinienne et de la «normalisation» avec Israël.

 

Le PJD d’El Othmani et le PJD d’Erdogan

Lors de son entretien avec Sami Abu Zuhri, Mohamed Yatim a mis le Hamas face à ses contradictions. Car ce mouvement ne s’en est jamais pris au PJD turc qui dirige le pays d’Erdogan. Et à Mohamed Yatim d’égrener plusieurs antécédents suite auxquels le Hamas a étrangement gardé le silence: la visite d’Erdogan en Israël en 2005, la gerbe de fleur qu’il a déposée devant le mémorial de l’Holocauste ou encore le fait qu’il ait décrété que l’antisémitisme était un crime contre l’humanité.

 

 

 

 

Pour Mohamed Yatim, le Hamas se doit de faire la part des choses et de ne pas oublier le précieux soutien du Maroc à la cause palestinienne, ne serait-ce qu’en se rappelant que le Royaume contribue à hauteur de 80% à Bayt Mal Al-Qods, finance plusieurs projets de développement dans la ville sainte et abrite régulièrement les réunions du Comité Al-Qods que préside le Souverain.

 

Vidéo. Sahara, PJD, Algérie, Palestine… Voici l’analyse de l'ex-ministre Mustapha El Khalfi

 

En parlant toujours des deux poids-deux mesures, Mohamed Yatim a rappelé à Sami Abu Zuhri l’intervention d’Ismail Haniyeh et Khalid Michaâl auprès du parti tunisien «Annahda» pour critiquer la tentative des frères de Ghannouchi d’inscrire la criminalisation de la normalisation avec Israël dans la Constitution! 

 

Ne pas se mettre Alger à dos

Mohamed Yatim a formulé une autre critique à l’égard du Hamas lors de son entretien avec Sami Abu Zuhri. Ce mouvement ne s’est pas exprimé sur la reconnaissance par les Etats-Unis de la marocanité du Sahara. Pour le dirigeant PJDiste, l’explication saute aux yeux: le Hamas ménage la susceptibilité de l’Algérie concernant ce point.

 

Vidéo. Accord entre le Maroc, les Etats-Unis et Israël. Abdelilah Benkirane: ""Il faut s'unir derrière le Roi"

 

Mohamed Yatim est revenu à la charge pour mettre en garde contre les dangers de ce double discours. Il a rappelé que son parti est l’une des formations du gouvernement et que la diplomatie était du domaine réservé du chef de l’Etat.

 

Mais cela ne semble pas avoir convaincu le leader du Hamas. Sami Abu Zuhri a répliqué que son mouvement n’avait nulle intention de s’immiscer des affaires intérieures du Maroc. Mais que les bonnes intentions du PJD restaient sans valeur du moment que la «normalisation» avec Israël est aujourd’hui une affaire tranchée.