Masen: le PJD demande la convocation de Bakkoury et Rabbah devant une commission parlementaire | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Aziz Rabbah et Mustapha Bakkoury

Aziz Rabbah (à gauche) et Mustapha Bakkoury. 

© Copyright : Le360 (photomontage)

Masen: le PJD demande la convocation de Bakkoury et Rabbah devant une commission parlementaire

Par Mohamed Chakir Alaoui le 02/04/2021 à 12h59

Le Parti justice et développement a demandé la convocation, devant la Chambre des représentants, de Mustapha Bakkoury, le PDG de l'Agence marocaine pour l’énergie durable (Masen), et de son ministre de tutelle, pour qu'ils s'expliquent sur les "contraintes" qui entravent la réalisation de plusieurs projets en matière d'énergies renouvelables.

aA

Dans une lettre adressée au président de la Chambre des représentants, le chef du groupe parlementaire du PJD, Mustapha Ibrahimi, a demandé la convocation en commission parlementaire du ministre de l'Energie, Aziz Rabbah, et du patron de Masen, Mustapha Bakkoury. Ces deux responsables doivent ainsi, selon cette requête formulée par le PJD, s'expliquer devant les membres de la Commission parlementaire des infrastructures de base et de l'énergie, à propos des retards pris dans l'exécution d'une série de projets liés à la stratégie nationale de développement de l'énergie durable.

 

Le 22 octobre dernier, au cours d'une séance de travail au Palais royal de Rabat, consacrée à la stratégie des énergies renouvelables, le roi Mohammed VI avait pointé des retards pris dans l'exécution de ce vaste projet. Le souverain avait attiré l’attention des participants à cette réunion de suivi "sur la nécessité de faire aboutir ce chantier stratégique dans les délais impartis et suivant les meilleures conditions, en agissant avec toute la rigueur requise".

Vidéographie. Comment Mustapha Bakkoury a failli dans la gestion de Masen

 

Mustapha Ibrahimi a fait part de sa demande dans une lettre adressée à Habib El Malki, le président de la Chambre des représentants, hier, jeudi 1er avril 2021, soit quatre jours après la diffusion de l'information selon laquelle Mustapha Bakkoury s'est vu notifier, à l'aéroport Mohammed V, une mesure judiciaire d'interdiction de quitter le territoire, sous le coup de laquelle il se trouve actuellement.

 

A charge à présent au bureau de la Chambre des représentants de fixer une date à cette réunion, demandée en urgence par le chef du groupe parlementaire du PJD.