Non grata à l’IMA, l’activiste pro-polisario Aziza Ibrahim programmée en Flandre | www.le360.ma

ع
aziza ibrahim

Aziza Ibrahim. 

© Copyright : DR

Non grata à l’IMA, l’activiste pro-polisario Aziza Ibrahim programmée en Flandre

Par Ziad Alami le 15/03/2019 à 11h19 (mise à jour le 15/03/2019 à 11h28)

Déboutée par l’Institut du monde arabe (IMA, France), où son concert qui était prévu le 10 mars dernier a été annulé, l’activiste du polisario Aziza Ibrahim s’est finalement rabattue sur Anvers et Gand, où elle semble avoir trouvé grâce aux yeux des sirènes bêlantes du séparatisme flamand.

aA

Désavouée par l’Institut du monde arabe (IMA, Paris), où elle est déclarée persona non grata, l’activiste du polisario, Aziza Ibrahim, a mis à profit les sirènes bêlantes du séparatisme flamand pour décrocher deux concerts à Anvers et Gand, deux villes où il y a une forte concentration de la communauté flamande.

 

A Anvers, l’activiste séparatiste se produira à la salle Arenberg (26 mars) et à Gand, au Handelsbeurs (28 mars).

 

Sur les sites des deux salles, l'activiste du polisario est présentée comme "la voix du désert qui se bat pour la libération du Sahara occidental occupé par le Maroc". 

Comment l’IMA, en invitant une activiste du Polisario, se trompe de vocation 

 

Un drôle de combat mené par cette zouave du front polisario, qui utilise la noble cause artistique pour servir la soupe à un mouvement séparatiste férocement répressif.