Nouvelle polémique sur les indemnités des parlementaires | www.le360.ma

ع
Parlement
© Copyright : DR

Nouvelle polémique sur les indemnités des parlementaires

Par Khalil Ibrahimi le 24/01/2017 à 22h30 (mise à jour le 24/01/2017 à 22h30)

Kiosque360. Le communiqué du PAM annonçant que les députés du parti à la première Chambre renoncent à leurs rémunérations, pour la période où le Parlement était en arrêt d'activité, risque de créer la polémique dans la sphère politique.

aA

Le communiqué publié, ce mardi 24 janvier, par le Parti Authenticité et modernité (PAM), risque de créer la polémique dans la sphère politique. Dans ce communiqué, le PAM annonçait que les députés du parti comptaient renoncer à leurs rémunérations pour la période durant laquelle le Parlement était au chômage.

 

Al Ahdath Al Maghribia, qui revient sur le sujet dans son édition du mercredi 25 janvier, estime que le PAM a ainsi tendu aux autres partis politiques une perche à laquelle ils auront bien du mal à s'accrocher. En effet, le communiqué du PAM met de nouveau sur le tapis la question des rémunérations des parlementaires, que certains jugent mirobolantes.

A ce titre, Al Ahdath rappelle que le budget de la Chambre des représentants se chiffre à plusieurs centaines de millions de dirhams, voire à des milliards de dirhams pour chaque législature. A titre d’illustration, cette année, la première Chambre a bénéficié d'un budget de 200 millions de dirhams, dont 170 millions pour les rémunérations régulières et 30 millions au titre de la contribution aux retraites, sachant que le Parlement a d’autres charges à supporter, soit des frais de gestion courante, de sécurité ou encore des charges financières conséquentes à des dettes contractées par le passé.