PAM: le torchon brûle à nouveau entre Benchamach et Mansouri | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Benchamach-Mansouri

Hakim Benchamach et Fatima-Zahra Mansouri, deux leaders PAMistes pas sur la même longueur d'ondes.

© Copyright : DR

PAM: le torchon brûle à nouveau entre Benchamach et Mansouri

Par Khalid Mesfioui le 27/07/2019 à 15h27

Le tracteur marque à nouveau le pas. De déclarations en contre-déclarations, les leaders PAMistes consacrent de jour en jour la crise aiguë qui secoue leur parti depuis plusieurs mois. Dernier épisode en date?

aA

Le secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), Hakim Benchamach a appelé à une réunion, dimanche prochain, de la commission préparatoire du 4e congrès. Dans une lettre adressée aux membres du Bureau politique et du Bureau fédéral, il a justifié sa décision par le fait qu’il compte «compléter l’ordre du jour de la première réunion» qui a eu lieu à Rabat le 18 mai dernier. 

 

Exclusif. Vidéo. Crise du PAM: Benchamas déballe tout 

 

L’appel de Benchamach n’a pas trouvé écho auprès des cadors du parti, dont Fatima-Zahra Mansouri, présidente du Conseil national, et Abdellatif Ouahbi, membre du bureau politique, qui lui ont opposé un niet catégorique.

 

Le congrès national en septembre "quoi qu'il en soit"

 

Ces derniers considèrent l’initiative du secrétaire général du PAM comme «illégitime» et «ne repose sur aucun fondement logique». Selon eux, la convocation de la commission préparatoire 4e congrès incombe à son président qui se trouve être Samir Koudar, l’un des ennemis jurés de Benchamass. Ils vont même jusqu’à accuser Benchamach d’empiéter sur les prérogatives de Koudar, le seul habilité à appeler à la réunion de ladite commission. PAM.

 

Les détracteurs de Benchamach fixent la date du 4è congrès national au 27 septembre

 

Dans une récente déclaration à la presse, Abdellatif Ouahbi a affirmé que le congrès national du parti aura lieu les 27, 28 et 29 septembre prochain, avec ou sans Banchamach. Il n'a pas non plus écarté la possibilité de présenter sa candidature au poste du SG.

 

Dos au mur, Benchamach réussira-t-il à réunir la commission préparatoire du prochain congrès? Le doute est permis. Et c’est dire que le malaise du Tracteur va s’aggravant.