Le360 Actualités Maroc

ع
Ouahbi El Othmani Ramid PAM PJD

Abdellatif Ouahbi du PAM, Saâd-Eddine El Othmani et Mustapha Ramid du PJD.

© Copyright : DR

PJD-PAM: une alliance de dernière minute avant les élections

Par Hassan Benadad le 26/07/2021 à 00h03 (mise à jour le 26/07/2021 à 00h26)

Kiosque360. Lors d’une réunion, qui a eu lieu samedi dernier à Rabat, les directions du PJD et du PAM se sont félicitées de la coordination qui existe entre leurs militants. Les dirigeants des deux partis se disent préoccupés par certaines pratiques qui caractérisent les préparatifs des élections.

aA

Le PJD et le PAM dénoncent toutes les actions qui visent à porter atteinte à la transparence et à la liberté des élections via l’utilisation de "l’argent électoral" ainsi que certaines pratiques de dissuasion et d’intimidation contre les militants. Le quotidien Al Massae rapporte, dans son édition du lundi 26 juillet, que les deux partis exhortent les autorités compétentes à faire preuve de vigilance et de fermeté pour lutter contre les fossoyeurs des élections. Dans un communiqué publié à l’issue de la réunion de leurs directions, samedi dernier à Rabat, les deux partis appellent chacun des acteurs actifs dans le processus électoral à prendre sa responsabilité sous l’égide de la constitution, de la loi et des orientations royales.

 

Les deux partis se félicitent, par ailleurs, de la coopération et de la coordination existant entre leurs élus respectifs au niveau des communes."Une cogestion qui s’est soldée par des résultats probants dans plusieurs conseils territoriaux", souligne le communiqué. Ce dernier met l’accent sur la volonté commune des deux partis de contribuer à la réussite des prochaines échéances électorales de manière à consolider le processus démocratique du pays.

 

Les directions du PJD et du PAM disent suivre avec attention les préparatifs de ces élections qui se caractérisent, précisent-elles, par des pratiques peu amènes. Elles ont, par ailleurs, mis en exergue la coopération des deux partis aux côtés des autres formations politiques dans les différentes étapes politiques et parlementaires qu’a connues le Maroc notamment en matière de lutte contre la pandémie.

 

Le quotidien Al Massae rapporte que les deux partis ont exprimé leur fierté pour les succès réalisés par le pays dans la lutte contre la covid-19 à travers la campagne de vaccination et les actions entamées pour la fabrication des vaccins. En revanche, les deux partis se disent très inquiets par la hausse des contaminations et la probabilité de l’aggravation de la situation épidémiologique durant cet été. De ce fait, ils appellent les citoyens à prendre toutes les précautions et à respecter les recommandations des autorités afin d’éviter au pays une vague plus meurtrière que la précédente.

 

Sur un autre registre, le PJD et le PAM dénoncent les intentions malveillantes de certaines parties étrangères visant à  nuire à la réputation du Royaume en l’accusant, sans preuve, d’avoir "espionné les téléphones de personnalités publiques, nationales et étrangères, ainsi que des organisations via le logiciel Pegasus". Cette campagne de dénigrement, soulignent-ils, entre dans un plan de déstabilisation du Maroc que mènent certains pays, via des organisations, depuis déjà quelque temps.

 

Cela dit, les pouvoirs publics ont bien fait de recourir aux mécanismes juridiques et judiciaires pour rétablir la vérité et dénoncer les mensonges, conclut le communiqué commun du PJD et du PAM.