PLF 2017: début des discussions ce jeudi au Parlement | www.le360.ma

ع
parlement othmani
© Copyright : Le360 : Adil Gadrouz

PLF 2017: début des discussions ce jeudi au Parlement

Par Mohamed Chakir Alaoui le 25/04/2017 à 13h57 (mise à jour le 25/04/2017 à 14h11)

Le projet de Loi de finances 2017 est enfin en passe d'être adopté par les parlementaires. La Chambre des représentants s'attaque ce jeudi 27 avril au projet de texte fixant le budget de l’État. Mohamed Boussaïd, ministre de l’Économie et des Finances le présentera devant les élus.

aA

Après un blocage de six mois, le projet de Loi de finances reprend la voie du circuit parlementaire. La Chambre des représentants a inscrit sa discussion à l'ordre du jour pour le 27 avril prochain.

 

"Une séance plénière est prévue ce jeudi à 16h heures à la Chambre des représentants où le débat va commencer par un discours de Mohamed Boussaïd, ministre de l’Économie et des Finances", ont indiqué des sources parlementaires concordantes.

 

Conçu sous le gouvernement sortant d’Abdelilah Benkirane, le projet de texte dans sa version finale est maintenu par l’Exécutif actuel, avec toutefois de quelques petits réaménagements.

 

PLF 2017: El Othmani confirme qu'il n'y aura pas de nouveau texte

 

Le projet de Loi de finances 2017 (PLF) sera ainsi discuté par la commission parlementaire des Finances avant son retour en plénière pour être soumis au vote.

 

Rappelons que ce projet de Loi de finances table sur un taux de croissance de 4,5%, un déficit budgétaire de 3% du PIB et une inflation limitée à 1,7%. Il repose sur l'hypothèse d'un cours moyen du gaz de 350 dollars/tonne équivalent pétrole.

 

Le texte comporte comme lignes directrices "la transformation structurelle de l'économie nationale, notamment à travers l’accélération industrielle, l’encouragement de l’export, le renforcement de la compétitivité ainsi que la promotion de l’investissement privé".

 

PLF 2017: en dix ans, les salaires dans la Fonction publique ont augmenté de 44,38%

 

Concernant les investissements publics, le PLF 2017 propose la création de 23.168 emplois et un investissement de 190 milliards de dirhams. Une enveloppe à laquelle contribueront l’État (67 milliards de dirhams), les établissements publics (107 milliards de dirhams) et les collectivités territoriales (16 milliards de dirhams).

 

La masse salariale des fonctionnaires s'élève à 106,7 milliards de dirhams soit 58,4% du total des dépenses de fonctionnement.