Quand un conseiller israélien s’en prend, dans les règles, au Polisario et aux militaires algériens | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Edy Cohen

Edy Cohen.

© Copyright : DR

Quand un conseiller israélien s’en prend, dans les règles, au Polisario et aux militaires algériens

Par Youssef Bellarbi le 18/02/2020 à 17h58 (mise à jour le 18/02/2020 à 18h07)

Homme de médias et l'un des conseillers du gouvernement israélien, Edy Cohen s’en est pris sur Twitter au Polisario et à l’Algérie au sujet de l’intégrité territoriale du Maroc. Voici ce qu’il a dit… en darija.

aA

Il est très actif sur les réseaux sociaux comme il figure parmi les plus maroccophiles des Israéliens. Lui, c’est Edy Cohen, homme de médias et l'un des conseillers du gouvernement israélien. Et il n’a pas hésité à descendre en flammes le Polisario et les militaires algériens.

 

Dans un tweet posté hier lundi 17 février, Edy Cohen n’y va pas par le dos de la cuillière. Et en darija. «L’Etat d’Israël et les Etats-Unis sont toujours du côté du Maroc et le soutiennent sur le dossier du Sahara. Le Polisario, ce n’est rien de plus qu’une bande de crapules, eux et les militaires algériens qui s’attaquent à l’intégrité territoriale de leurs voisins», écrit-il.

Vidéos. Comme Chirac, Macron pousse un coup de colère contre la police israélienne à Jérusalem

 

Et Edy Cohen d’ajouter, reprenant à son compte deux célèbres dictons marocains: «Ne dit-on pas que l’honneur d’une famille repose sur les épaules de la famille voisine et que celui qui a fauté soit châtié comme il le mérite».

 

Fin connaisseur du monde arabe, et au verbe acerbe, Edy Cohen s’était, rappelons-le, illustré, le 4 février dernier, par un tweet où il annonçait la création, «très prochainement» d’un consulat américain au Sahara marocain et d’une ambassade d’Israël à Rabat.

 

Wait and see.