Rapport: voici comment la légalisation du cannabis a boosté certaines économies | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cannabis revenus
© Copyright : DR

Rapport: voici comment la légalisation du cannabis a boosté certaines économies

Par Amyne Asmlal le 04/06/2021 à 23h23 (mise à jour le 05/06/2021 à 00h24)

Kiosque360. Aux États-Unis, où le cannabis thérapeutique est légalisé dans 26 États et récréatif dans six Etats, cette activité génère des milliards de dollars de revenus, des centaines de millions de dollars de taxes et des centaines de milliers d’emplois permanents. Et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

aA

Le Maroc connaîtra-t-il le «miracle vert»? Il semble que oui. En tout cas, c’est ce que laisse entendre le quotidien Al Massae qui a consacré un dossier à la légalisation du cannabis pour des usages industriels et pharmaceutiques dans son édition du week-end des 5 et 6 juin. Le projet de loi s’y rapportant vient d’être adopté à la majorité à la première chambre, malgré l’opposition du parti au pouvoir. Mais même avec cela, le Maroc semble déjà très en retard par rapport à d’autres pays qui bénéficient déjà de la manne financière générée par cette activité.


A ce propos, le quotidien cite le cas de l’Etat du Colorado (USA). Il faut toutefois préciser que contrairement au Maroc, où la culture du cannabis ne sera permise que pour des usages licites, dans le cas de cet État, il s’agit bien d’un usage récréatif de la plante. Cette précision étant faite, la culture et la consommation du cannabis ont été légalisées dans cet Etat en 2013. La plante est vendue aux personnes majeures en paquets de 14 grammes. Il est vendu dans 108 magasins autorisés qui reçoivent plus de 400 clients par jour.


Les retombées économiques de cette activité sont énormes, d’abord sur le secteur touristique, mais également sur l’immobilier et les services. Quant aux revenus fiscaux générés par cette activité, ils totalisent plus de 10 milliards de dollars par an, soit bien plus que ce que génère l’activité des boissons alcoolisées en taxes. Elle a également permis la création de 18.000 emplois. Le marché du cannabis est si juteux, souligne le quotidien, que l’un des plus grands producteurs de vins, le troisième producteur au niveau des Etats-Unis, a décidé d’y investir d’énormes capitaux.


Globalement, souligne le quotidien, au niveau des Etats-Unis, 26 Etats autorisent la culture du cannabis pour un usage médical et pharmaceutique alors que 8 Etats l’autorisent également à des fins récréatives. Plusieurs autres pays dans le monde ont légalisé le cannabis et en engrangent déjà les bénéfices. En Amérique du Nord, le marché du cannabis a généré 6,7 milliards de dollars en 2016, soit 34% de plus que l’année d’avant.


Notons que pour le Mexique, qui s’apprête également à légaliser la culture de la Marijuana, diverses projections indiquent que le marché national médicinal et récréatif pèsera entre cinq et six milliards de dollars d'ici 2025. Ce qui représente une part considérable du total mondial qui devrait grimper jusqu'à 73,57 milliards de dollars en 2027, selon plusieurs études. Il devrait également rapporter entre 900 millions et 1,7 milliard de dollars en taxes annuelles, selon les estimations du Congrès et celles du Conseil mexicain du cannabis et du chanvre.


Depuis décembre 2020, lorsque la Commission des stupéfiants (CND), le principal organe de prise de décision des Nations unies pour le contrôle des drogues, a retiré le cannabis de sa liste des drogues les plus dangereuses, plusieurs Etats ont décidé de le légaliser, souligne le quotidien. D’autres, plus nombreux, ont pris cette décision bien avant. En même temps, les études sur les nombreux usages de cette plante se sont multipliées à travers le monde.