Retraites: les conditions des députés alignées sur celles des fonctionnaires? | www.le360.ma

ع
Retraités Retraite CIMR CNSS CMR Régime
© Copyright : DR

Retraites: les conditions des députés alignées sur celles des fonctionnaires?

Par Fayza Senhaji le 16/01/2018 à 21h03

Kiosque360. Lors d’une réunion entre le président de la première Chambre et les chefs des groupements parlementaires, un accord a été trouvé pour l'alignement des retraites des parlementaires sur les conditions appliquées aux fonctionnaires.

aA

Les parlementaires vont bientôt bénéficier des mêmes conditions de retraite que les fonctionnaires du secteur public, rapporte Akhbar Al Yaoum dans son numéro du mercredi 17 janvier. Le journal indique que cette idée a été évoquée par Habib El Malki, président de la première Chambre, devant les chefs des différents groupes parlementaires. Et il semble qu'il y ait eu un accord de principe à ce sujet.

 

Le quotidien ajoute que, lors de la dernière réunion entre les deux parties, cette idée faisait quasiment l’unanimité, exception faite de quelques points dont, notamment, celui relatif à l’âge à partir duquel les députés peuvent prétendre à leur pension. Au moment où le régime des fonctionnaires prévoit un âge minimum de 63 ans, certains chefs de partis ont ainsi insisté pour le ramener à 60 ans.

 

Akhbar Al Yaoum rajoute que d’autres volets ont fait l’objet d’un accord entre le président de la Chambre et les chefs des groupes parlementaires. Parmi eux, le relèvement à hauteur de 500 dirhams par mois de la cotisation que versent les députés à leur régime de retraite. Citant des sources parlementaires, le journal évoque aussi la possibilité de réduire à 700 dirhams le montant des pensions de 1.000 dirhams mensuels pour chaque année de mandat.

 

Les mêmes sources expliquent que, malgré cette entente, des tensions ont été observées lors de la réunion entre Habib El Malki et les chefs des groupements, ces derniers ayant insisté sur la nécessité de voir le président de la première Chambre trouver une solution urgente pour régler le problème des pensions bloquées, la Chambre des cotisations au régime de retraite ne les ayant toujours pas versées. Pourtant, El Malki s’était engagé à résoudre ce problème, au moins pour les députés retraités se trouvant dans des conditions sociales difficiles, avant la fin de l’année dernière. Chose qui ne semble pas avoir été faite.