Le360 Actualités Maroc

ع
Drapeaux des Emirats, du Maroc et du Bahreïn
© Copyright : Le360 (photomontage)

Rupture des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Algérie: voici les réactions des Emirats et du Bahreïn

Par Le360 (avec MAP) le 26/08/2021 à 09h19

L’Etat des Emirats arabes unis a exprimé hier, mercredi 25 août 2021, son regret quant à la décision de rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’Algérie. Le Bahreïn, pour sa part, appelle au règlement des différends entre les deux pays, conformément au contenu du discours du Roi Mohammed VI.

aA

Dans un communiqué, le ministre émirati des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Cheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan, a affirmé que son pays tient constamment à la solidité des relations arabes positives, à leur unité et à leur développement pour servir les intérêts des peuples frères et renforcer leur prospérité.

 

L’Etat des Emirats arabes unis «a toujours œuvré pour approfondir et renforcer les relations arabes, et de ce point de vue, il déplore les développements en cours entre l'Algérie et le Maroc, et la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays», a déclaré le ministre dans ce communiqué, publié sur le site web du ministère.

 

Les Emirats arabes unis «entretiennent de solides relations fraternelles avec les deux pays et cherchent à les développer conformément à l'approche de l'Etat soutenant tous les efforts conjoints qui servent les causes arabes», a-t-il ajouté.

Rupture des relations maroco-algériennes: l’argumentaire fallacieux de Ramtane Lamamra

 

Quant au Bahreïn, ce pays a appelé au règlement des différends entre le Maroc et l'Algérie conformément au contenu du discours du Roi Mohammed VI.

 

Dans un communiqué publié mercredi, le ministère bahreïni des Affaires étrangères a souligné que Manama tient à la solidité des relations arabes et à leur renforcement, mettant l'accent sur la nécessité de régler les questions litigieuses entre le Maroc et l'Algérie à travers le dialogue fraternel, conformément au contenu du discours du Roi Mohammed VI.

Rupture d'Alger avec le Maroc: aux abois, Abdelmadjid Tebboune cherche des boucs émissaires, affirme Libération

 

Le ministère appelle, ainsi, à «l'ouverture d'une nouvelle page dans les relations maroco-algériennes, de sorte à renforcer et à raffermir les relations entre les frères, au service des intérêts des deux pays et peuples frères et au service de la sécurité et la stabilité de la région». Il regrette également la décision de rompre les relations diplomatiques entre les deux pays.

 

L'Algérie avait unilatéralement annoncé un jour plus tôt, mardi 24 août 2021, la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc.