Le360 Actualités Maroc

ع
Jean-Yves Le Drian

Jean-Yves Le Drian, ministre français des Affaires étrangères. 

© Copyright : DR

Sahara: la France réaffirme son soutien au plan d’autonomie marocain

Par Mohamed Chakir Alaoui le 08/04/2021 à 21h13

La France a réitéré, à travers son ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, son soutien au plan d'autonomie au Sahara marocain comme "base sérieuse et crédible", appelant à "une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable" au conflit.

aA

La position française a été réaffirmée au Maroc lors d'un entretien qu'ont eu ce jeudi par visioconférence les ministres des Affaires étrangères, français Jean-Yves Le Drian et marocain, Nasser Bourita, a indiqué un communiqué publié par le Quai d'Orsay.

 

Lors de cet entretien, qui a duré environ 90 minutes, le ministre français a rappelé "le soutien" de son pays à "la  recherche d'une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable", au conflit du Sahara, "conformément aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies."

 

Jean-Yves Le Drian a ainsi rappelé que dans cette perspective que "la France considère le plan d'autonomie marocain comme une base sérieuse et crédible". Le ministre a appelé de ses vœux la nomination rapide d'un nouvel envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies.

Info360. Attentat terroriste déjoué: la France remercie le Maroc après le démantèlement d'une cellule islamiste

 

Selon le communiqué, le ministre français a évoqué avec son homologue Nasser Bourita "les relations bilatérales très denses entre la France et le Maroc et les enjeux communs à nos deux pays, notamment les conséquences de la crise sanitaire, la coordination entre nos deux pays pour y faire face, ainsi que les questions migratoires". Jean-Yves Le Drian a également salué la qualité de la coopération sécuritaire entre les deux pays, régulièrement démontrée, notamment en matière de lutte contre le terrorisme.

 

Au plan régional, le ministre s'est félicité des avancées politiques récentes en Libye et a réitéré son soutien au processus des Nations unies qui doit conduire à l'organisation des élections du 24 décembre 2021 et sur le plan sécuritaire au retrait de tous les mercenaires et combattants étrangers. Sur le Sahel, le ministre a salué la participation du chef du gouvernement marocain, Saâd-Eddine el Othmani, à la conférence des chefs d'Etat du G5 Sahel et au Sommet de N'Djamena, ainsi que la participation de Nasser Bourita à la conférence ministérielle de la Coalition pour le Sahel. Il a rappelé les initiatives engagées par la France dans ce cadre.

 

Enfin, le ministre français a salué "la nouvelle dynamique dans la relation entre le Maroc et l'Union européenne et réaffirmé le rôle stratégique du Maroc comme partenaire de l'Union".