Le360 Actualités Maroc

ع
Coalition mondiale contre Daech - Nasser Bourita -  11 mai 2022 - Marrakech

La sous-secrétaire d'Etat chargée des Affaires politiques, Victoria Nuland, s’exprime lors de l’ouverture des travaux de la réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech, au côté de Nasser Bourita, le 11 mai 2022, à Marrakech.

© Copyright : MAP / Al Mourchid

Sahara marocain: les soutiens au plan d'autonomie se multiplient

Par Mohamed Deychillaoui le 12/05/2022 à 22h26

Kiosque360. En une seule journée, le Maroc a reçu de nombreux appuis ou la confirmation de soutiens à son plan d’autonomie au Sahara, de la part de plusieurs pays européens, arabes, africains et asiatiques. C’était à l’occasion de la récente rencontre ministérielle anti-Daech à Marrakech, rapporte Al Akhbar dont est tirée cette revue de presse.

aA

Dans son édition du vendredi 13 mai, le quotidien arabophone Al Akhbar fait état du grand ballet diplomatique qui a eu lieu, en marge de la réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech, tenue mercredi 11 mai à Marrakech, et qui a concerné les nouveaux soutiens apportés au plan marocain d’autonomie au Sahara.

 

Le quotidien met surtout l’accent sur le soutien néerlandais à l’intégrité territoriale du Maroc, un soutien s’inscrivant sans équivoque dans la dynamique internationale de soutien au plan marocain d’autonomie au Sahara proposé depuis 2007. Ce dernier est désormais soutenu en tant que seule base pouvant servir à mettre fin au différend créé autour du Sahara. Après les Etats-Unis, l’Espagne, l’Allemagne les Philippines, ce sont d’autres pays qui viennent s’ajouter à cette longue liste, comme la Hollande, les républiques de Chypre, de Roumanie et de Serbie.

 

Al Akhbar explique qu’en plus de ces nouveaux soutiens, plusieurs pays arabes et africains ont profité de leur présence à Marrakech pour confirmer, par la voix de leurs ministres des Affaires étrangères respectifs, leur soutien au plan marocain d’autonomie ou, plus explicitement, à la marocanité du Sahara. C’est le cas notamment du royaume du Bahreïn, dont le pays dispose d’un consulat à Laâyoune, du Niger, de la Guinée, et surtout de l’Egypte, dont le chef de la diplomatie, Sameh Choukry, a réitéré la semaine dernière le soutien de son pays au plan marocain d’autonomie.

 

Al Akhbar rappelle également que plusieurs chefs de diplomatie africains, comme celui du Niger, ont exigé le respect des décisions de l’Union africaine qui a décidé que le règlement du dossier du Sahara relève du ressort exclusif de l’ONU.