Sahara Marocain: plusieurs membres du Conseil de sécurité appellent à la nomination d'un nouvel Envoyé personnel | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Horst Köhler

Horst Köhler, l'ex-Envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU pour le Sahara.

© Copyright : Le360

Sahara Marocain: plusieurs membres du Conseil de sécurité appellent à la nomination d'un nouvel Envoyé personnel

Par Rahim Sefrioui le 15/10/2020 à 11h29

Plusieurs membres du Conseil de sécurité ont appelé à la nomination d’un nouvel Envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, lors de leur réunion virtuelle, tenue à huis clos hier, mercredi, sur ce dossier, indiquent des sources diplomatiques aux Nations Unies.

aA

Au niveau des Etats membres, il y a eu un "soutien unanime au travail de la Minurso" ainsi que des "appels à nommer un remplaçant à Horst Köhler", l’ancien Envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU, qui a démissionné l’année dernière pour des raisons de santé, a indiqué une source diplomatique d'un pays de l'UE membre du Conseil de sécurité de l'ONU.

 

Cette source a précisé que les Quinze membres du Conseil de sécurité ont suivi, lors de cette réunion, un compte-rendu de la sous-secrétaire générale de l'ONU pour l’Afrique, Bintou Keïta, et du Représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour le Sahara, Colin Stewart, sur la base du dernier rapport qu'Antonio Guterres leur a remis.

Sahara: la non-désignation du successeur de Horst Köhler affole le tandem Algérie-Polisario

 

Par ailleurs, la mission de l'Allemagne auprès de l’ONU, pays qui siège actuellement en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité, a tweeté que lors de cette réunion, l’ambassadeur allemand a appelé "toutes les parties à respecter le cessez-le-feu au Sahara, à coopérer pleinement avec la Minurso, et à respecter les droits de l’Homme et le droit international humanitaire".

 

 

"Afin d’apporter une nouvelle impulsion au processus politique au Sahara, un nouvel Envoyé est nécessaire d’urgence avant la fin de l’année. La stagnation est frustrante le plus pour ceux qui souffrent de ce conflit", a ajouté la mission allemande sur Twitter.