Sri Lanka: l’écheveau démêlé par les services de Hammouchi | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Attentat Sri Lanka
© Copyright : DR

Sri Lanka: l’écheveau démêlé par les services de Hammouchi

Par Amyne Asmlal le 24/04/2019 à 21h06

Kiosque360. Selon une agence de presse indienne, le Maroc a fourni des informations décisives qui ont permis d’identifier les auteurs des attentats du Sri-Lanka. L’agence a également rappelé que le Maroc a signé récemment un accord de coopération dans le domaine sécuritaire avec l’Inde.

aA

Des informations sensibles et cruciales fournies par les hommes de Hammouchi ont permis à leurs homologues des services de sécurité indiens et sri-lankais d’identifier au moins neuf personnes impliquées dans les attentats terroristes perpétrés au Sri Lanka à l’occasion des fêtes de Pâques. C’est ce que nous apprend le quotidien Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du jeudi 25 avril, citant l’agence de presse indienne IANS, dans une information mise en ligne sur son site mercredi. Parmi les personnes identifiées, des commanditaires qui appartiennent au groupe jihadiste Etat islamique (EI), précise le journal.


Le correspondant de l’agence indienne à Colombo, la capitale sri-lankaise, a d’ailleurs précisé qu’il a fallu à peine 48h pour identifier les auteurs des attentats qui ont fait près de 360 morts. D’après le journal, les autorités sri-lankaises avaient laissé entendre que «des services de sécurité étrangers leur ont fourni des renseignement de grande valeur» qui ont permis d’identifier rapidement les terroristes.    


Évoquant le rôle important du Maroc dans l’identification de auteurs des attentats, l’agence de presse a insisté sur l’efficacité des services de sécurité marocains dans le domaine de la lutte contre le terrorisme. Pour étayer ses propos, l’agence, citée par Al Ahdath Al Maghribia, a repris une déclaration à la presse du directeur du BCIJ, Abdelhak Khiyame, dans laquelle il a fait état du démantèlement, depuis 2002, de pas moins de 183 cellules terroristes ayant projeté des actions terroristes dans le Royaume. Les actions de lutte contre le terrorisme, menées par le BCIJ, ajoute la même source, ont conduit à l’arrestation de milliers de personnes, dont 292 ayant des antécédents judiciaires dans le domaine.


Par ailleurs, la stratégie de lutte contre le terrorisme menée par le Maroc, indique l’agence de presse, est basée non seulement sur une anticipation des actes terroristes, mais également sur la promotion de l’islam tolérant et du juste milieu. Cela en précisant que le Maroc et l’Inde collaborent de manière très étroite dans le domaine.

 

Il a cité, en ce sens, une déclaration du ministre de la Justice Mohamed Aujjar à un journal indien, dans laquelle il a souligné que le Maroc adopte une approche particulière en matière de lutte antiterroriste. Cette approche privilégie, entre autres, la coopération internationale dans le domaine. C’est ainsi que le Maroc a signé, rappelle l’agence, à l’occasion de la visite du ministre dans ce pays, un accord de coopération dans le domaine sécuritaire avec l’Inde.