Le360 Actualités Maroc

ع
Ifrane
© Copyright : DR

Terres collectives: Le cas de la région d'Ifrane

Par Mohamed Chakir Alaoui le 08/04/2014 à 15h39 (mise à jour le 08/04/2014 à 15h42)

Après Oujda, la caravane sur l'épineuse question des terres collectives fait escale, ce mardi, à Ifrane où les étendues de terres de pâturage font l'objet de contentieux entre exploitants, Haut commissariat aux eaux et forêts et ministère de l'Intérieur.

aA

Après Oujda, la caravane sur l'épineuse question des terres collectives fait escale, ce mardi, à Ifrane où des étendues de terres de pâturage font l'objet de contentieux entre exploitants, Haut commissariat aux eaux et à forêt et ministère de l'Intérieur, a appris Le360 de source proche de ce dossier. Cette journée d'étude est organisée par le ministère de l'Intérieur. Le département de Hassad a ouvert récemment un débat national autour des terres collectives (soulaliyas et joumoue) sous le thème "Les terres collectives: Pour un développement humain durable".

Un colloque national est prévu à la mi-mai à Skhirat pour annoncer les résultats des débats régionaux (Oujda, Ifrane, Ouarzazate, Marrakech et Kénitra). Pour rappel, la superficie des terres collectives est estimée à 15 millions d'hectares. Un tiers de la population vit sur ces terres. 3.300 dossiers sont traités devant la justice, dont 1.600 concernent le foncier. Les contentieux concernent 63.000 hectares loués et 70.000 hectares forestiers.