Une commission parlementaire d'investigation va visiter les prisons du Maroc | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Prison locale de Salé
© Copyright : DR

Une commission parlementaire d'investigation va visiter les prisons du Maroc

Par Mohamed Chakir Alaoui le 02/01/2019 à 12h53

Une commission d'enquête parlementaire entreprendra à partir du lundi 14 janvier prochain une mission d'investigation dans les différents établissements pénitenciers du Maroc. La population carcérale est actuellement estimée à quelques 80.000 détenus.

aA

"Cette commission d'investigation issue de la Chambre des représentants a demandé, conformément à la loi, à la Délégation générale à l'Administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) d'entreprendre une mission d'enquête sur la situation des prisons", indique une source parlementaire interrogée par Le360.

 

Cette demande a été acceptée par la DGAPR, qui a accepté d'ouvrir les portes des établissements pénitentiaires à cette commission qui regroupe des députés de huit partis politiques représentés au Parlement.

 

"Face à des informations alarmantes sur les conditions de détention des prisonniers, les élus de la nation veulent s'enquérir sur place de cette situation en élaborant un rapport au sujet de cette mission", a-t-on souligné de même source.

Prisons: la DGAPR répond à l'AMDH 

 

La mission de cette commission intervient après l'achèvement de la première phase, sur trois ans, du programme d’Appui à la mise en œuvre de la stratégie de la Délégation Générale à l’Administration Pénitentiaire et à la Réinsertion (DGAPR) lancé en 2016.

 

Cette première étape avait porté sur la "réforme du système pénitentiaire pour une meilleure réinsertion sociale" et avait été lancée en mars 2016 par la DGAPR en partenariat avec le PNUD, l’accompagnement technique de la Rabita Mohammadia des Oulémas et l’appui financier du Gouvernement du Japon.

 

La DGAPR prépare actuellement la seconde phase de sa stratégie, courant de 2019 à 2021.