Le360 Actualités Maroc

ع
Mohammed VI à Fès en avril 2019

Le roi Mohammed VI en visite à Fès en avril 2019.

© Copyright : DR

Une visite royale qui donne un nouveau souffle à la médina de Fès

Par Fayza Senhaji le 16/04/2019 à 20h15

Kiosque360. La dernière visite du roi Mohammed VI à Fès a été l'occasion de s'enquérir de l'état d'avancement de plusieurs projets de réhabilitation, mais également de donner le coup d'envoi à d'autres qui contribueront également au rayonnement de ce patrimoine culturel du royaume.

aA

Le moins que l’on puisse dire est que l’agenda de la dernière visite effectuée par le souverain à Fès lundi dernier était bien chargé, avec entre autre objectif de donner un nouveau souffle à l’ancienne médina de la capitale spirituelle du royaume.

 

Dans son édition du mercredi 17 avril, Al Ahdath Al Maghribia revient sur les détails de ce déplacement qui a, dans un premier temps, amené le roi à s’enquérir de l’état d’avancement de plusieurs projets de réhabilitation de l’ancienne médina, avant de procéder au lancement des travaux de restauration du musée Al Batha et de construction d'un musée de la culture juive. Ces deux projets nécessiteront une enveloppe de 25,6 millions de dirhams.


La tournée du souverain dans la ville a ainsi été entamée par une visite du hammam Seffarine, un des patrimoines de la médina, datant du 14è siècle, et qui a été restauré par le ministère des Habous et des affaires islamiques pour une enveloppe de 9 millions de dirhams.

 

Le journal ajoute que le roi Mohammed VI a également visité le foundouk Staouniyine, restauré dans le cadre du partenariat Maroc- Millennium Challenge Account (MCCA) avec un investissement de plus de 50 millions de dirhams. Ce lieu a, dans ce sens, été transformé en un véritable centre d’innovation dédié aux métiers du tissage.


Le projet d’aménagement du complexe artisanal et d’animation de la place Lalla Yeddouna a également été inclus dans l’agenda du souverain qui s’est enquis de son état d’avancement. Ce dernier fait également partie de ces projets initiés dans le cadre du partenariat MCCA. D’après Al Ahdath Al Maghribia, le projet nécessitera en tout un coût de 333 millions de dirhams, auquel le Maroc-Millennium Challenge contribue à hauteur de 105 millions. Ce budget permettra la réhabilitation de 11 bâtiments traditionnels ainsi que la construction de 7 autres.

 

Il est également prévu l’aménagement de la rivière Oued El Jawahir et des espaces extérieurs ainsi que la restauration du pont historique de Bin Lamdoune. Pour ce qui est de l’avancement de ce chantier, le quotidien souligne qu’un seul des 18 bâtiments que compte le complexe est actuellement toujours en travaux. Il devrait être livré, selon la même source, avant la fin du mois en cours.

 

La visite effectuée par le roi à Fès s’est poursuivie au «Fès: Heritage Center», un espace de communication et de sensibilisation du grand public quant à l’importance et à la valeur patrimoniale de la médina de Fès.