Le360 Actualités Maroc

ع
Abdelilah Benkirane Saad Eddine el Othmani

Les frères ennemis Abdelilah Benkirane et Saâd-Eddine El Othmani.

© Copyright : DR

Usage légal du cannabis: Benkirane gèle son adhésion au PJD et rompt ses relations avec certains ministres de ce parti

Par Mohammed Boudarham le 11/03/2021 à 17h38

Abdelilah Benkirane met sa menace à exécution. Après l’adoption, ce jeudi en Conseil de gouvernement, du projet de loi sur l’usage légal du cannabis, il a décidé de geler son adhésion au PJD et de rompre ses relations avec plusieurs ministres et leaders du parti dont Saâd Eddine El Othmani.

aA

Et c’est sur sa page Facebook officielle que l’ancien secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, a décidé d’officialiser sa réaction à l’adoption, ce jeudi 11 mars 2021, du projet de loi sur les usages légaux du cannabis.

 

Dans le fac-similé d’une petite lettre, l’ex-chef de gouvernement annonce avoir gelé son adhésion au PJD comme il avait menacé de le faire auparavant. Plus que cela: Abdelilah Benkirane a affirmé mettre un terme à ses relations avec plusieurs leaders du parti et surtout les ministres, en plus de Saâd Eddine El Othmani. Il s’agit de Mustafa Ramid, ministre d’Etat en charge des Droits de l’homme, de Aziz Rabbah, ministre de l’Energie et des mines, Mohamed Amekraz, ministre du Travail, et de Lahcen Daoudi qui n’assume plus aucune fonction gouvernementale.

 

Cette "brouille" a épargné les ministres Abdelkader Amara, Nezha El Ouafi ou encore Jamila El Moussalli.

 

Dès le premier examen dudit texte en Conseil de gouvernement, le 25 février 2021, Abdelilah Benkirane avait annoncé la couleur en exhumant une de ses vidéos datant de plusieurs années et où il s’exprimait sur la légalisation des cultures de cannabis. Ensuite, il a clairement menacé de claquer la porte du PJD si ce texte venait à être adopté en Conseil de gouvernement.