Utilisation de photos d'enfants de Tindouf avec le Pape: le Vatican crie au scandale | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Pape François

Même le Pape François n'a pas été épargné par l'intox algéro-polisarienne!

© Copyright : AFP

Utilisation de photos d'enfants de Tindouf avec le Pape: le Vatican crie au scandale

Par M'Hamed Hamrouch le 11/08/2018 à 13h14 (mise à jour le 11/08/2018 à 13h24)

Le Saint-Siège a diffusé, via sa représentation au Maroc, un communiqué dans lequel il dénonce vigoureusement l'utilisation de photos d'enfants de Tindouf prises mercredi dernier avec le Pape François, au siège du Vatican à Rome, à des fins minablement politiciennes. Détails.

aA

Décidément, personne n'échappe à l'intox algéro-polisarienne, fût-ce même la plus haute autorité du Saint-Siège. Mercredi dernier, lors des Audiences hebdomadaires qu'il accorde aux pèlerins du monde entier, le Pape François recevait tout normalement au siège du Vatican à Rome, des enfants de Tindouf auxquels le front Polisario a tendancieusement fait porter le fanion de la pseudo-"RASD".

 

La suite, on la connaît: prendre des photos des enfants sahraouis aux côtés du Pape François en les diffusant le plus largement possible via les supports de propagande algéro-polisariens dans l'objectif d'induire l'opinion publique internationale sur la nature du conflit artificiel créé autour du Sahara marocain.

 

Le pape François attendu au Maroc

 

Le Saint-Siège n'a pas tardé à réagir à cette supercherie dès que ces photos ont été relayées par des supports de propagande algéro-polisarienne, qui n'ont pas eu le scrupule d'épargner sa Sainteté le Pape François, cette grossière manipulation, pas plus d'ailleurs qu'à des enfants innocents que le front séparatiste, au mépris de toutes les lois, célestes ou celles du commun des bipèdes, recommandant la non-utlisation d'enfants dans les conflits, de quelque nature que ce soit (politiques, armés, etc).

 

Le Roi Mohammed VI, invité au siège du Vatican, à Rome

 

 

 

 

pape-enfants sahraouis

Photo du Pape François avec des enfants de Tindouf.

© Copyright : DR

 

 

 

 

 

Face à cette énième et néanmoins inédite manipulation, le Saint-Siège n'est donc pas resté les bras croisés. Dans un communiqué, rendu public par la Nonciature apostolique au Maroc (seule représentaion du Vatican dans le Royaume), le Saint-Siège précise que l'audience accordée aux enfants de Tindouf, comme d'ailleurs à tous les pèlerins du monde, "sont de nature exclusivement pastorale et qu'elles n'ont aucune connotation politique".

 

Dans le même communiqué, la Nonciature apostolique a tenu à préciser que "la position du Saint-Siège sur la question du Sahara n'a pas été modifiée", dénonçant "la parution dans différents journaux de plusieurs articles véhiculant des informations inexactes ou parcellaires".

 

Le Saint-Siège épingle, sans les nommer, les sites de propagande algéro-séparatistes qui ont été nombreux à manipuler lesdites photos du Pape François avec "les messagers de la paix" (enfants de Tindouf, s'entend), pour tenter misérablement d'imputer à l'intiative somme toute noble du Vatican une connotation inadmissiblement politicienne.

 

"Les enfants sahraouis reçus par le pape, au Vatican étaient habillés, de vêtements traditionnels sahraouis et portaient des drapeaux de leur pays. Ils ont été fortement applaudis par des milliers de personnes qui étaient présentes dans la grande salle de la cité", s'enorguellait tambours battants la soi-disant agence de presse sahraouie SPS, relayée par des supports algériens incroyablement biberonnés à la haine anti-marocaine. 

 

La sortie du Vatican vient ainsi rétablir la vérité sur une audience somme toute banale et qui ne permet aucune autre interprétation, en dehors de son caractère "exclusivement" apostolique" tout en réitérant sa position inchangée quant à un conflit créé de toutes pièces par Alger à la seule fin de nuire aux intérêts suprêmes d'un pays souverain, à leur tête l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc.