Vidéo. Bachelor: le «oui, mais» du Syndicat de l’enseignement supérieur  | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cover_Vidéo: بكالوريوس : تعرفوا على موقف النقابة الوطنية للتعليم العالي
© Copyright : Le360

Vidéo. Bachelor: le «oui, mais» du Syndicat de l’enseignement supérieur 

Par Mohamed Chakir Alaoui et Yassine Benmini le 14/02/2020 à 10h46

Le Syndicat national de l'enseignement supérieur (SNEsup), l'une des corporations les plus représentatives, accueille positivement la décision d'instaurer le système du Bachelor au Maroc, mais précise que cette mesure est loin d'être celle qui réformera efficacement le secteur. Explications.

aA

"Nous avons toujours répété que l'enseignement supérieur avait besoin d'une réforme globale", a affirmé Jamal Eddine Sabbani, secrétaire général du Syndicat national de l’enseignement supérieur, contacté à ce sujet par Le360.

 

Alors que le Maroc a décidé d'instaurer le Bachelor en septembre prochain, dans l'ensemble des établissements de l’enseignement supérieur, ce "système est une solution à un symptôme et non une solution pour la cause du symptôme. La réforme du cadre pédagogique n'est qu'un élément de l'impérieuse réforme globale que doit connaître l'enseignement supérieur ", a-t-il souligné avant de lister les priorités de l'enseignement supérieur. 

 

«Il faut, a-t-il ajouté, revoir le statut de l'enseignement, consolider le cadre de la recherche scientifique et définir les objectifs». L'instauration d'un dialogue, selon Jamal Eddine Sabbani, est "indispensable dans la recherche d’une réforme globale".

 

 

 

Pour le ministre de l'Education nationale et de l'enseignement supérieur, le Bachelor est le diplôme universaire le plus répandu et le plus adopté au monde.

 

Saaïd Amzazi avait indiqué, lors de l'annonce de son adoption, que ce système désormais instauré dans le royaume, intervenait suite aux recommandations d'institutions marocaines qui avaient procédé à une évaluation de l’ancien système LMD, et y avaient décelé un certain nombre de déficiences.