Vidéo. Darmanin visite le Musée Mohammed VI et qualifie le Maroc de pays "ami et frère" | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cover_Vidéo: Darmanin visite le Musée Mohammed VI en qualifiant le Maroc de pays "ami et frère"
© Copyright : Le360

Vidéo. Darmanin visite le Musée Mohammed VI et qualifie le Maroc de pays "ami et frère"

Par Mohamed Chakir Alaoui et Yassine Benmini le 16/10/2020 à 10h19 (mise à jour le 16/10/2020 à 10h22)

Le ministre français de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a créé la surprise, jeudi soir, en consacrant la première étape de sa visite de travail de deux jours à Rabat, au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain.

aA

Gérald Darmanin était accompagné de Mehdi Qotbi, président de la Fondation nationale des musées, et de l'ambassadrice de France au Maroc, Hélène Le Gal.

 

Le ministre français a visité l'exposition collective des peintres marocains en s'attardant sur les œuvres de feu Jilali Gharbaoui.

Vidéo. Musée Mohammed VI: une exposition inédite des œuvres de Jilali Gharbaoui, 50 ans après sa disparition

 

Interrogé par Le360, Gérald Darmanin s'est déclaré "heureux" de se trouver au Maroc pour redire "l'amitié qui lie nos deux pays de par l'histoire et l'avenir".

 

"J'ai commencé ma visite de deux jours à Rabat chez mon ami Qotbi", a-t-il expliqué. Il s'agit, selon lui, "d'un signe d'amitié pour Mehdi Qotbi et d'un grand signe de respect pour l'effort que le roi Mohammed VI déploie pour la culture et pour l'ouverture culturelle". "Je pense", a-t-il estimé, "que dans cette période parfois un peu triste de pandémie, il faut pouvoir continuer à vivre dans les musées, dans les lieux culturels, à rire et à sourire".

 

Mehdi Qotbi n'a, quant à lui, pas tari d'éloges sur la visite de Gérald Darmanin au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain. "Le ministre français", a déclaré Qotbi, a envoyé "un message fort" en disant que "le monde d'aujourd'hui reconnaît que le Maroc a fait un pas de géant sous le règne du roi Mohammed VI en donnant une place considérable à la culture".

 

 

 

Le ministre français est par ailleurs revenu sur son agenda de ce vendredi, qui comprend la signature de deux accords de coopération avec son homologue marocain, Abdelouafi Laftit. "Nous voulons une coopération bilatérale forte", a-t-il déclaré.

 

Et d'ajouter que le président de la République (Emmanuel Macron) l'a "chargé de dire aux différents ministres" qu'il rencontrera, notamment à son homologue Abdelouafi Laftit, que "cette coopération doit continuer à vivre malgré la crise pandémique qui handicape parfois les relations que deux pays frères peuvent avoir". 

 

Le ministre français a indiqué que lors de son entretien avec Abdelouafi Laftit serait évoquée la question de "la lutte contre les stupéfiants, l'immigration et la sécurité".