Vidéo. El Othmani: «pour le reconfinement, personne ne peut dire ce qu'il pourrait se passer dans quelques semaines» | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
El Othmani Visioconférence

Le Chef du gouvernement a présidé un Conseil gouvernemental le vendredi 10 avril dernier par visioconférence, depuis ses bureaux à Rabat. 

© Copyright : DR

Vidéo. El Othmani: «pour le reconfinement, personne ne peut dire ce qu'il pourrait se passer dans quelques semaines»

Par Mohammed Boudarham le 27/08/2020 à 18h21

Les autorités pourraient-elles décider d'un reconfinement? Saâd-Eddine El Othmani, chef du gouvernement, ne répond pas explicitement, mais dit n’écarter aucun scénario. Il s'est exprimé lors d’un entretien avec nos confrères de Medi1 TV. Explications.

aA

Les autorités pourraient-elles décider d’un renconfinement si jamais la situation épidémique continuait à s’aggraver au Maroc?
Invité par nos confrères de Medi1 TV, ce jeudi 27 août, le chef du gouvernement n’a pas répondu de manière explicite, mais a laissé entendre que tous les scenarii restaient possibles.

 

«Personne ne peut prédire ce qui pourrait arriver dans quelques semaines», a répondu Saâd-Eddine El Othmani, qui a fait référence au discours prononcé par le roi Mohammed VI, le 20 août dernier.

Discours du 20 août: l'appel royal à la mobilisation contre le Covid-19

 

«Si cette tendance haussière perdure, la Commission scientifique chargée du suivi de l’évolution du Covid-19 pourrait préconiser un retour au confinement, voire un durcissement des mesures sanitaires», avait averti le souverain lors de ce discours, à l'occasion du 67anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple. 

 

Lors de son intervention sur Medi1 TV, qu'il a faite au téléphone, le chef de l’Exécutif en a appelé au sens de la responsabilité des Marocains, afin d'éviter le pire.

Reconfinement: entre le marteau du virus et l’enclume de l’économie

 

«On ne peut pas mettre un policier derrière chaque citoyen», a affirmé El Othmani, qui a rappelé les mesures sanitaires de précaution: le port du masque, se laver les mains au savon et la distanciation sociale.

 

A la fin de son intervention, le chef du gouvernement a rappelé ces mêmes mesures, cette fois-ci en langue amazighe.