Vidéo. Idir: «Je ne suis pas un citoyen algérien à part entière» | www.le360.ma

ع
Festival Timitar 2013 - Idir 5

Idir ne cache pas son bonheur d'être sur la scène de Timitar

© Copyright : Brahim Taougar - Le360

Vidéo. Idir: «Je ne suis pas un citoyen algérien à part entière»

Par Ziad Alami le 12/11/2015 à 12h30 (mise à jour le 12/11/2015 à 13h03)

Idir, en visite en Kabylie, a réaffirmé son refus de chanter en Algérie tant que le tamazight n’est pas reconnu comme langue officielle en Algérie.

aA

Le maître de la chanson moderne kabyle a rompu son long exil en France pour se rendre à Tizi Ouzou, en Kabylie, pour assister au Festival «Lumière sur le patrimoine historique et culturel de la Kabylie», organisé du 5 au 9 novembre courant.

 

Le déplacement de cette icône de la musique kabyle est perçu comme un soutien à la cause des Kabyles, considérés comme des citoyens de seconde zone par le pouvoir algérien. C’est en tout cas ce qu’a déclaré Idir à une télé kabyle, relayée par la télévision algérienne officielle : «Je ne suis pas un citoyens algérien à part entière».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour rappel, l’auteur de la chanson «Ivanouva» refuse de se produire en Algérie tant que le tamazight n’est pas reconnu langue officielle.