Le360 Actualités Maroc

ع
ouverture du consulat général du Royaume de Jordanie, ce jeudi 4 mars, à Laâyoune
© Copyright : DR

Vidéo. Inauguration à Laâyoune du consulat général de Jordanie, sous le signe de la solidarité arabe

Par Mohamed Chakir Alaoui et Yassine Benmini le 04/03/2021 à 16h46

Le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, et son homologue jordanien, Ayman Al-Safadi, ont inauguré ce jeudi 4 mars 2021, à Laâyoune le consulat général du Royaume hachémite, plaçant cet évènement sous le signe de la solidarité arabe. Reportage.

aA

Lors de l'inauguration du consulat général de Jordanie à Laâyoune, le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, s'est déclaré heureux de voir un "pays frère confirmer la volonté de son roi Abdallah II, exprimée le 19 novembre 2020, lors d'un entretien téléphonique avec le Roi Mohammed VI, d'ouvrir un consulat à Laâyoune, la plus grande ville du Sahara marocain".

 

Le ministre marocain a par ailleurs formulé le souhait de voir cette représentation diplomatique "s'ouvrir sur son environnement économique régional", invitant la Jordanie, de manière implicite, à s'intéresser aux projets de développement économique.

 

Diapo. Voici les premières images du consulat général du Royaume de Jordanie à Laâyoune

 

Les deux responsables gouvernamentaux ont saisi l'occasion pour mettre en exergue l'excellence des relations qui unissent les deux souverains, le Roi Mohammed VI et le Roi Abdallah II. Les deux ministres espèrent voir la stabilité, la paix durable et le progrès régner au sein du monde arabe. Nasser Bourita a profité de cette occasion pour féliciter la Jordanie qui célèbre le 100e anniversaire de la création du Royaume.

 

Dans leur allocution, les deux chefs de la diplomatie ont également évoqué le ferme soutien que le Maroc et la Jordanie apportent à la cause palestinienne, rappelant que l'unique solution à la paix repose sur la création d'un Etat palestinien vivant côte-à-côte avec Israël, avec Jérusalem comme capitale.

 

Ayman Al-Safadi a insisté sur la position de son pays avant d'inviter le monde arabe "à s'unir et à résoudre les problèmes inter-arabes comme ceux de l'Irak et de la Syrie". Le ministre jordanien, également vice-Premier ministre, a par ailleurs appelé l'Iran à conclure la paix avec les pays du Golfe en réglant notamment le problème des îles revendiquées par les Emirats arabes unis.