Vidéo. Indemnités exagérées? Après la polémique, Younes Moujahid, président du Conseil national de la presse, s'explique | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cover Vidéo - هذا موقف يونس مجاهد من التعويضات المجلس الوطني للصحافة
© Copyright : Le360

Vidéo. Indemnités exagérées? Après la polémique, Younes Moujahid, président du Conseil national de la presse, s'explique

Par Mohamed Chakir Alaoui et Yassine Benmini le 04/06/2020 à 17h34

Le président du Conseil national de la presse (CNP) réagit, devant Le360, à la polémique sur les indemnités allouées à ses membres. Pour Younes Moujahid, le montant de ces allocations est très «inférieur» à ce qu'octroient d’autres conseils nationaux du pays. Voici ce qu'il en dit.

aA

«D'abord, ce n'est pas le CNP qui a fixé le montant des indemnités, c'est le gouvernement qui en est l'auteur, sachant que les membres du conseil travaillent d'arrache-pied pour être à la hauteur de leur mission», affirme le président du CNP, Younes Moujahid, interrogé par Le360.

 

«Deuxièmement, cette polémique n'a pas à avoir lieu, car les indemnités du CNP sont faibles par rapport aux autres institutions», a-t-il indiqué.

CESE, CNDH, Haca...Voici combien touchent les membres des instances de régulation au Maroc (Documents)

 

Younes Moujahid balaie d’un revers de main les critiques formulées par des membres du PAM, ce parti de l'opposition ayant critiqué ces indemnités.

 

Pour le PAM, la conjoncture que traverse actuellement le pays est difficile.

 

Or, le décret portant sur le règlement intérieur, signé par le Chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, n'octroie au vice-président qu'une indemnité forfaitaire de 12.900 dirhams par mois (concernant une seule réunion par mois, pas plus), alors que cette allocation est de l’ordre de 7.142 dirhams pour les autres membres de ce conseil, explique le président du CNP. 

Le PAM critique les indemnités des membres du Conseil national de la presse et saisit El Othmani 

 

En plus de ces indemnités, Younes Moujahid a aussi évoqué, lors de cet entretien avec Le360, les principales actions à venir de l’instance qu’il dirige.

 

Le CNP «va publier très prochainement trois rapports, l'un portant sur le respect de la déontologie lors du confinement, le second sur les difficultés rencontrées par la presse durant l'état d'urgence sanitaire», a-t-il indiqué.

 

Le troisième rapport, selon lui, concerne les problèmes commerciaux qu’endurent les entreprises d’édition de titres de presse.

 

 

 

 

 

Le président du CNP a par ailleurs fait état d'une séance de travail, ce jeudi 4 juin 2020, avec Othman Ferdaous, le nouveau ministre de la Culture, également en charge de la Jeunesse et des sports, en plus du portefeuille de la Communication.

 

La rencontre avec ce ministre a porté sur «les difficultés que traverse la presse ainsi que sur les aspects organisationnels du secteur», a expliqué Younes Moujahid.