Le360 Actualités Maroc

ع
Cover_Vidéo: قضية الهجرة معقدة ومسؤولية الجميع

Le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita et son homologue danois, Jepe Kofod.

© Copyright : Le360

Vidéo. La lutte contre l'immigration clandestine nécessite "une coopération collective", affirme Nasser Bourita

Par Chakir Alaoui et Mohammed Boukouyane le 30/06/2021 à 20h44 (mise à jour le 30/06/2021 à 20h47)

Le renforcement de la coopération maroco-danoise et la lutte contre l'immigration clandestine ont dominé les entretiens qu'ont eus, mercredi 30 juin 2021, à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita et son homologue danois, Jepe Kofod, en visite de travail au Maroc.

aA

"Il s'agit d'un problème difficile et complexe. La lutte contre cette question nécessite une coopération de tous les partenaires. Il faut une approche globale", a affirmé le ministre marocain des Affaires étrangères lors d'un point de presse tenu au terme de son entretien avec Jepe Kofod. "Le Maroc est clair dans sa vision au sujet de la migration. La solution doit être participative", selon le ministre qui estime en substance que cette question est un défi pour lequel le Maroc agit constamment.

 

Nasser Bourita a en outre réaffirmé que le Maroc "ne peut être (seul, Ndlr) le gendarme". Il faut, d'après lui, une coopération participative de tous les partenaires (européens notamment). Ce problème englobe plusieurs autres paramètres parmi lesquels "la lutte contre les trafiquants des êtres humains". "Ayons une coopération collective développée et une vision participative", a-t-il souligné.

 

 

 

 

 

 

Nasser Bourita était interrogé sur la question de la migration par un journaliste danois ayant accompagné le chef de la diplomatie danoise, Jepe Kofod dans sa visite au Maroc.

 

Le ministre danois a partagé les mêmes idées, ajoutant que l'immigration clandestine constitue un fardeau qui nécessite de gros efforts, (notamment les moyens, la logistique et le soutien, Ndlr). Il a exprimé la disposition du Danemark à coopérer avec le Maroc dans ce domaine.

Le chef de la diplomatie danoise, Jeppe Kofod, en visite au Maroc

 

D'autre part, les discussions bilatérales ont porté, outre sur la question de l'immigration clandestine, sur le développement économique, dont les investissements, la lutte contre le terrorisme et le radicalisme religieux, ainsi que sur la concertation diplomatique. Nasser Bourita a par ailleurs indiqué que le Danemark et le Maroc ont convenu de soutenir les candidatures respectives des deux pays pour intégrer le Conseil de sécurité de l'ONU. Les relations du Maroc avec l'Union européenne ont été également évoquées par les deux parties.

 

Lors de sa visite, le chef de la diplomatie danoise a aussi été reçu par le chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, avant de visiter, ce mercredi, les installations du port Tanger-Med.