Le360 Actualités Maroc

ع
Cover_Vidéo: Maroc-Israël: la reprise des relations émane d'une volonté et d'une conviction du Maroc

Yaïr Lapid et Nasser Bourita, à Rabat le mercredi 11 août 2021.

© Copyright : Mohammed Boukouyane / Le360

Vidéo. Maroc-Israël: "la reprise des relations émane d'une volonté et d'une conviction", rappelle Nasser Bourita

Vidéo

Par Chakir Alaoui et Mohammed Boukouyane le 11/08/2021 à 21h32

Le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a évoqué longuement, lors de son entretien ce mercredi 11 août 2021 à Rabat, avec son homologue israélien Yaïr Lapid, l'évolution des relations bilatérales estimant que celle-ci émane d'une volonté et d'une conviction.

aA

"Je veux souligner que la reprise de nos relations avec Israël exprime une volonté et une conviction" qui ont été illustrées par "Sa majesté le Roi lors de la présidence en personne, en décembre 2020, de la cérémonie de signature de la déclaration tripartite (Maroc, Israël et Etats-Unis)". Un évènement qui "a jeté les bases des relations bilatérales".

 

Depuis lors, a indiqué le ministre, "les relations bilatérales connaissent une nouvelle dynamique grâce à la volonté commune que nous partageons". Le ministre a rappelé que les deux pays viennent de mettre au point "cinq groupes de travail qui s'intéressent à des secteurs prometteurs liés à la recherche, à la création, au tourisme, à l'aviation, à l'agriculture, à l'énergie, à l'environnement, au commerce et à l'investissement".

 

"Il existe des perspectives prometteuses de coopération. Nous avons examiné (à Rabat), les moyens susceptibles de développer et de consolider ces relations au niveau institutionnel et au niveau du secteur privé, sans oublier de donner un nouvel élan à la dimension humaine dont des aspects ont concerné dernièrement les dessertes aériennes entre les deux pays", a poursuivi Nasser Bourita.

 

"Les juifs marocains ont vécu et vivent au Maroc avec leurs frères musulmans en tant que Marocains, sous la protection et l'engagement de Sa Majesté le Roi à l'égard des citoyens quelle que soit leur religion", a tenu à rappeler le ministre marocain.

Maroc-Israël: voici les détails des trois accords de coopération signés ce mercredi 11 août 2021 à Rabat

 

Revenant aux relations bilatérales, le ministre a en outre indiqué que dix autres accords vont être signés prochainement par les deux pays.

 

Le dossier palestinien a également dominé l'entretien, Nasser Bourita ayant défendu le droit des Palestiniens à créer, dans les frontières de 1967, leur Etat indépendant, vivant côte à côte de l'Etat d'Israël.

 

Dans sa longue allocution, Nasser Bourita a évoqué la question palestinienne soulignant "l'importance de poursuivre la trêve", consécutive aux évènements de mai dernier. "La tension ne profite qu'à ceux qui prônent le radicalisme", a-t-il dit. "Sa Majesté le Roi, dans diverses circonstances, a affirmé Bourita, met l'accent sur la nécessité de sortir de l'état de statu quo et de gel, invitant à s'engager dans la reprise des négociations".

 

Le Souverain considère ces négociations comme "le seul moyen de parvenir à une solution finale, permanente et globale sur la base de la solution de deux Etats pour les deux peuples, vivant côte à côte, dans la sécurité et la paix".

 

De son côté, le chef de la diplomatie israélienne, Yaïr Lapid, a axé son discours sur la relation des juifs du Maroc avec le Royaume en remerciant le roi Mohammed VI pour "sa vision et son courage qui nous ont permis d'être aujourd'hui ici".

Vidéo. ​​Maroc-Israël: Meir Cohen, l'enfant d'Essaouira, revient en tant que ministre à Rabat

 

Il a en outre indiqué que le Premier ministre israélien voudrait visiter le Maroc. "Les juifs marocains ont vécu ici dans la paix et une profonde amitié. C'est pourquoi, pour des centaines de milliers d'Israéliens qui nous regardent aujourd'hui, le Maroc fait partie de leur identité. Les juifs vivent au Maroc depuis près de deux mille ans", a rappelé Yaïr Lapid. "Ils ne voyageront pas ici en touristes, Ils voyageront en famille, pour découvrir leur patrimoine. Et leurs souvenirs", a déclaré le chef de la diplomatie israélienne.

 

Et de conclure que "pendant trop d'années, nous avons laissé les autres choisir la voie de la guerre. Aujourd'hui, nous prenons notre destin en main, en choisissant la voie de la paix. Aujourd'hui, nous restaurons la paix, restaurons l’amitié".

 

A l'issue des entretiens bilatéraux, les deux ministres ont signé un mémorandum d'entente sur l'établissement des mécanismes relatifs aux consultations politiques avec l'objectif de contribuer à l'approfondissement et au renforcement des relations multiformes de coopération entre les deux pays. Elles ont aussi signé un accord de coopération couvrant les domaines de la culture, de la jeunesse et des sports pour contribuer au développement et au renforcement des relations bilatérales. Les deux ministres ont également signé un accord sur les services aériens des deux pays. 

 

Yaïr Lapid qui effectue une visite au Maroc à la tête d'une délégation comprenant notamment le ministre des Affaires sociales, Meir Cohen, et le président de la Commission des affaires étrangères et de la défense de la Knesset (Parlement), Ram Ben Barek, a visité le mausolée Mohammed V à Rabat où il s'est recueilli sur les tombes des regrettés Souverains, feu Sa Majesté Mohammed V et feu Sa Majesté Hassan II.