Vidéo. Nasser Bourita dénonce les tentatives de l'Espagne d'européaniser la crise, toujours présente avec le Maroc | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cover : La crise est politique et bilatérale avec l'Espagne

Nasser Bourita a clarifié, à nouveau, la situation sur l'origine de la tension qui persiste entre l'Espagne et le Maroc.

© Copyright : Le360

Vidéo. Nasser Bourita dénonce les tentatives de l'Espagne d'européaniser la crise, toujours présente avec le Maroc

Par Chakir Alaoui et Mohammed Boukouyane le 09/06/2021 à 21h05

Le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a rappelé une nouvelle fois que le gouvernement espagnol tentait d'européaniser la crise afin d’en camoufler les vraies raisons: la violation des droits du Maroc sur son intégrité territoriale.

aA

Nasser Bourita a clarifié à nouveau, la situation, pour ceux qui auraient encore un doute sur l'origine de la tension qui persiste entre l'Espagne et le Maroc.

 

"Comme le Maroc l'a dit de la manière la plus claire, la crise persiste parce que les causes profondes sont toujours là. Et les tentatives de l'européaniser ne changeront rien à la position du Maroc qui y voit d'abord une crise bilatérale. L’européanisation est une fuite en avant, une manière de contourner la réalité", a affirmé le ministre, au terme d'une rencontre à Rabat avec son homologue hongrois Peter Szijjarto.

 

 

 

 

 

 

Selon Nasser Bourita, la "crise est liée à des actes et à une attitude. Et sa résolution dépend de ceux qui l'ont créée et ce n'est pas le Maroc". Le ministre a rappelé vivement au gouvernement espagnol qu'il instrumentalise la migration pour européaniser la crise avec le Royaume du Maroc. "Le Maroc, a-t-il dit, est satisfait de sa relation avec l'Union européenne. Nous avons développé au cours des dernières années une coopération multiforme forte et reconnue mutuellement".

 

Et d'ajouter: "Je vous renvoie à deux déclarations, celle du commissaire au voisinage, Oliver Varhelyi, qui a salué l'action du Maroc dans le domaine de la migration et qui considère que le Royaume est un partenaire clé de l'Union européenne dans ce domaine. Puis, celle émanant du service extérieur de l'UE qui, encore une fois, réitère que le Maroc est un partenaire clé dans le voisinage sud". "L'Union européenne est satisfaite de la coopération avec le Maroc dans ce domaine", a-t-il ajouté.

 

Maroc-UE: entretien entre Nasser Bourita et le commissaire européen Olivér Várhelyi

 

"Cette excitation pour européaniser et centrer la crise sur la migration est contre-productive et ne permettra pas d'avancer vers une sortie de la crise actuelle dont les causes, la genèse et les responsabilités sont bien claires et bien définies" a poursuivi le ministre.

 

"Il s'agit d'une crise de confiance, contraire à l'esprit de partenariat (car) il n’est pas possible de condamner le séparatisme chez soi et de l'encourager chez son voisin. La crise est bilatérale et politique", a martelé Nasser Bourita.