Le360 Actualités Maroc

ع
Cover Vidéo - اخنوش يجدد نداء تعليم المواد العلمية باللغات الاجنبية
© Copyright : Le360

Vidéo. Réforme de l'Éducation. Akhannouch veut que le projet de loi-cadre soit débloqué "le plus rapidement possible"

Par Mohamed Chakir Alaoui et Yassine Benmini le 21/06/2019 à 19h35 (mise à jour le 21/06/2019 à 20h14)

Aziz Akhannouch, président du Rassemblement national des indépendants (RNI), a émis le voeu vendredi que le projet de loi cadre sur la réforme de l'Education nationale soit débloqué le plus rapidement possible.

aA

"Nous souhaitons à travers le dialogue que ce blocage qui touche particulièrement le volet de l'apprentissage des matières scientifiques en langues étrangères soit levé et ce, dans l'intérêt de l'éducation de nos enfants et des générations futures ainsi que du Maroc et de son ouverture", a affirmé Aziz Akhannouch, dans une déclaration à la presse peu avant l'entame de la réunion du bureau politique du RNI délocalisé à Ouarzazate.

 

Il faut rappeler que le groupe PJD siégeant à la Chambre des représentants est à l'origine du blocage de la loi cadre sur la réforme de l'éducation et ce, depuis trois mois. Les députés de la majorité, en particulier ceux du PJD et de l'opposition, ne sont pas encore parvenus à un consensus sur la rédaction de la disposition relative à l'apprentissage des matières scientifiques en langues étrangères.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette question figure à l'ordre du jour de la réunion du bureau politique du RNI à Ouarzazate, selon le chef du RNI.

 

Outre la promotion de la langue amazighe, les préoccupations des citoyens dans la région ainsi que d'autres "priorités" seront débattues à cette occasion.

 

Les échéances électorales de 2020 et 2021 et la stratégie du RNI dans ce domaine occuperont une place importante lors de la réunion de Ourzazate.

 

Par ailleurs, le président du parti de la Colombe a tenu des propos rassurants sur la majorité gouvernementale et sur le chef du gouvernement. "Nous soutenons la majorité en dépit de certaines divergences; nous appuyons le chef du gouvernement et nous allons oeuvrer pour que le mandat de l'Exécutif aille à son terme", a-t-il conclu.

 

L'étape de Ouarzazate s'inscrit dans le cadre de la dynamisation des structures et des actions du RNI.

Elle intervient après celles d'Agadir, Nador, Dakhla et Essaouira.