Vidéo. Sahara marocain: des élus sahraouis appellent l'Algérie à ouvrir un consulat à Dakhla | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
cover : منتخبون صحراويين يطلبون من الجزائر ان تغير موقفها من الصحراء المغربية

Des élus de la région Dakhla-Oued Eddahab appellent l'Algérie à revoir sa position et à ouvrir un consulat à Dakhla.

© Copyright : Le360

Vidéo. Sahara marocain: des élus sahraouis appellent l'Algérie à ouvrir un consulat à Dakhla

Par Mohamed Chakir Alaoui et Yassine Benmini le 06/04/2021 à 16h03

En marge de l’ouverture, lundi 5 avril 2021, du consulat général du Sénégal à Dakhla, plusieurs élus sahraouis de la région ont exhorté l'Algérie à réviser sa position et à reconnaître que le plan d'autonomie constitue la seule solution pour résoudre le conflit du Sahara, sous la souveraineté du Maroc.

aA

"Nous demandons à l'Algérie de réviser sa position. C’est plus utile pour elle, pour les deux peuples et pour la région toute entière", a affirmé Ynja El Khattat, président de la région Dakhla-Oued Eddahab, dans une déclaration pour Le360. 

 

Cet élu sahraoui a mis en exergue les défis qui se posent à la région indiquant que les deux pays, le Maroc et l’Algérie, partagent des liens historiques. Selon lui, les deux pays ont des potentialités énormes pour créer un marché commun inclusif en faveur des deux peuples.

Vidéo. Nasser Bourita: l’Algérie entrave la nomination d’un envoyé spécial de l’ONU au Sahara

 

Ynja El Khatta, entre autres élus, a notamment appelé l'Algérie "à ouvrir un consulat à Dakhla ou à Laâyoune, ce serait aussi très utile pour elle", dans la lignée de nombreux pays amis qui ouvrent des représentations diplomatiques. A cette occasion, il a salué à cette occasion l'ouverture de 23 consulats étrangers à Laâyoune et à Dakhla, rappelant la décision américaine de reconnaître la souveraineté du Royaume sur le Sahara.

 

Selon le président du conseil régional de Dakhla, la souveraineté du Maroc sur son Sahara est "une réalité et une conviction". Pourtant "L'Algérie s'entête dans sa position alors qu'un grand nombre de pays appuient l'initiative d'autonomie proposée par le Maroc pour résoudre ce conflit artificiel", créé par elle en 1975, a expliqué Ynja El Khattat, un des deux présidents des provinces sahariennes qui ont représenté le Maroc lors des tables rondes organisées à Genève en 2018 et 2019 par l'ONU.

Vidéo. Depuis Dakhla, Bourita accepte l'invitation de son homologue algérien à des négociations directes sur le Sahara

 

D'autres élus sahraouis ont appelé l'Algérie à la sagesse estimant que le Maroc est dans son Sahara et que le Sahara est dans son Royaume. Toutes ces personnalités ont accueilli avec satisfaction l'ouverture du consulat du Sénégal à Dakhla, indiquant que "d'autres pays amis sont sur la liste des futurs candidats à l'ouverture de représentations diplomatiques à Dakhla et à Laâyoune".

 

D'autre part, le diplomate sénégalais, Cheikhou Sidy Lamine Diakhaté, qui a dirigé le consulat honoraire de Laâyoune, a rappelé l'existence de "relations fortes et séculaires" entre les deux pays, soulignant que le Sénégal a toujours été et restera du côté du Royaume du Maroc.