Vidéo. Sergueï Lavrov: "Il n'y a pas de parallèle entre la cause palestinienne et le Sahara marocain" | www.le360.ma

ع
cover vidéo: Le360.ma •Sergueï Lavrov: "il n'y a pas de parrallèle entre la cause palestinien et le sahara marocain
© Copyright : adil gadrouz

Vidéo. Sergueï Lavrov: "Il n'y a pas de parallèle entre la cause palestinienne et le Sahara marocain"

Par Mohamed Chakir Alaoui le 25/01/2019 à 20h09

Le ministre des Affaires étrangères de Russie, Sergueï Lavrov, déclare qu'il "n'y a pas de parallèle" à faire entre la cause palestinienne et les Provinces du sud du Maroc. C'était lors d'une conférence de presse tenue ce vendredi à Rabat, conjointement avec son homologue marocain, Nasser Bourita.

aA

Cette précision de taille, émise par le ministre russe des Affaires étrangères, vient contredire de façon éclatante les interprétations biaisées et pitoyablement insidieuses de certains organes de presse algériens, prompts à tremper leur plume dans le fiel, dès qu'il s'agit de défendre les positions hostiles de leur régime au sujet de l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc.

 

"Le seul parallèle c'est que les deux affaires n'ont toujours pas été réglées depuis des décennies. Pour le reste, il n'y a pas de parallèle", affirme ainsi Sergueï Lavrov en réponse à une question posée par le360.

 

 

"Le règlement du conflit Sahara doit se faire sur la base des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU et par la voie du dialogue", a exhorté le chef de la diplomatie russe. 

 

Ces clarifications taclent, de façon très ferme, les allégations fantaisistes d'Alger.

 

Maroc-Russie, un partenariat stratégique

 

Le ministre russe des Affaires étrangères a longuement évoqué lors de cette conférence la volonté, tant du Royaume du Maroc que de la Fédération de Russie, de renforcer leur partenariat stratégique dans tous les domaines. A cet égard, Sergueï Lavrov a tenu à remercier le roi Mohammed VI pour l'audience qui lui a été accordée ce vendredi 25 janvier.

 

Communiqué du Cabinet royal: voici l'objet de l'audience accordée par le roi au MAE russe Lavrov

 

De son côté, Nasser Bourita a indiqué que depuis la visite du souverain en Russie, le partenariat stratégique entre les deux pays s'est développé substantiellement dans les secteurs de l'agriculture, de la pêche, du tourisme et de l'industrie.

 

Le Maroc est ainsi le second partenaire commercial de la Russie dans le monde arabe, selon le ministre marocain des Affaires étrangères.

 

"Le Royaume est le premier exportateur d'agrumes en Russie et les échanges commerciaux ont connu, en 2018, une forte impulsion marquée par une augmentation de 13% du flux commercial bilatéral. En matière de tourisme, Royal Air Maroc a renforcé ses dessertes vers la Russie, et les deux pays discutent actuellement des moyens de développer le secteur industriel pour que le royaume devienne un hub vers l'Afrique", a indiqué Nasser Bourita.

 

"Des structures plus adaptées et à même d'intégrer la nouvelle perspective stratégique du partenariat bilatéral, aussi bien au niveau des consultations politiques, que de la coopération économique et commerciale" seront mises en place, selon des sources autorisées.

 

Signalons enfin que lors de cette visite du ministre russe des Affaires étrangères au Maroc, les conflits en Syrie et en Libye ont également été abordés.