Vidéo. Terrorisme: le patron du BCIJ dévoile ce que planifiaient les membres de la cellule démantelée à Oujda | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
cover vidéo:مدير البسيج يكشف مخططات خلية وجدة الإرهابية
© Copyright : DR

Vidéo. Terrorisme: le patron du BCIJ dévoile ce que planifiaient les membres de la cellule démantelée à Oujda

Par Mohammed Chellay le 25/03/2021 à 12h36

Cherkaoui Habboub, directeur du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) vient de faire des révélations sur ce qu'avaient fomenté les membres de cellule terroriste démantelée à Oujda, aux premières heures de la matinée de ce jeudi 25 mars. Explications.

aA

La cellule, démantelée ce jeudi 25 mars à Oujda, lors de quatre opérations simultanées, planifiait de perpétrer des actes terroristes à l'encontre de plusieurs sites sensibles dans le Royaume, révèle Cherkaoui Habboub, qui se trouvait en personne sur les lieux, lors de cette opération. 

 

Le patron du BCIJ a également dévoilé, sans toutefois entrer dans les détails, que le démantèlement de cette cellule a été rendu possible grâce à la collaboration des services de renseignement américains.

Opération antiterroriste à Oujda: voici l'arsenal saisi lors du raid du BCIJ

 

Dans un communiqué diffusé très tôt ce matin, le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste dont les membres avaient prêté allégeance à Daech.

 

La force spéciale du BCIJ a du avoir recours à «des bombes sonores pour neutraliser le danger émanant du suspect principal, tandis que le deuxième suspect a été traqué et interpellé sur les toits des maisons voisines alors qu'il tentait de s'enfuir dans des circonstances mettant sa sécurité et celle des autres en danger», a précisé ce communiqué.

 

Dans ce document, le BCIJ a également indiqué que «la perquisition du domicile du suspect principal a permis la saisie d’une importante somme d’argent en devise européenne, de quatre passeports appartenant aux membres de la cellule, qu'il gardait dans un endroit sûr à son domicile, de plusieurs armes blanches, et de matériel informatique qui sera soumis à l'expertise technique nécessaire».