Vidéo. Voici le menu de l’année sino-marocaine du tourisme et de la culture, une première dans la région | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cover_Vidéo: Le360.ma •L'année sino-marocaine du tourisme et de la culture sera riche en activités en 2020
© Copyright : Le360

Vidéo. Voici le menu de l’année sino-marocaine du tourisme et de la culture, une première dans la région

Par Mohamed Chakir Alaoui et Yassine Benmini le 16/01/2020 à 17h09

L'année sino-marocaine du tourisme et de la culture, riche en évènements, sera organisée pour la première fois en cette année 2020, a annoncé l'ambassadeur de Chine au Maroc, Li Li.

aA

L'organisation de cet évènement à la fois culturel et touristique s'inscrit dans le cadre d'une convention signée, en 2018, par le Royaume du Maroc et la République Populaire de Chine. 

 

Lors d'une conférence de presse consacrée à la présentation de cette année culturelle sino-marocaine, l'ambassadeur de Chine au Maroc, Li Li, a indiqué que c'était "la première fois que cet évènement culturel {voyait} le jour non seulement entre les deux pays, mais dans la sous-région", aussi bien au Maghreb qu'en Afrique de l'Ouest.

 

 

 

 

 

 

 

Il faut rappeler que cette année culturelle sino-marocaine a d'ores et déjà démarré avec le vol inaugural, affrété par RAM, ce jeudi 16 janvier, d'une liaison directe entre Casablanca et Pékin.

Aérien: Royal Air Maroc inaugure jeudi prochain son premier vol direct Casablanca-Pékin

 

Rappelons que le flux des touristes chinois au Maroc est passé de quelques 10.000 visiteurs en 2015, à plus de 200.000 en 2018, et ce, grâce à l'exemption d'un visa d'entrée pour les ressortissants de ce pays, sur décision du roi Mohammed VI.

 

Cette mesure a donc naturellement contribué au développement du tourisme entre les deux pays.

 

"Durant l'année 2020 on assistera, a ajouté l'ambassadeur de Chine, Li Li, à des évènements culturels riches et variés de part et d'autre. C'est une importante opportunité pour rapprocher les deux peuples. Pour progresser dans la coopération, il faut avoir une connaissance mutuelle".