Accidents de la route: c’est l’hécatombe avant l'Aïd Al-Adha | www.le360.ma

ع
Accident meurtrier tronçon Ait Boughemez-Azilal

 
 
 
 

© Copyright : DR

Accidents de la route: c’est l’hécatombe avant l'Aïd Al-Adha

Par Khalil Ibrahimi le 08/08/2019 à 20h21

Kiosque360. De nouvelles victimes sont à déplorer sur les routes marocaines, à l’approche de l'Aïd Al-Adha. Des dizaines de personnes ont trouvé la mort dans plusieurs régions du pays.

aA

Dans sa livraison de ce vendredi 9 août, le quotidien arabophone Al Akhbar dénombre les accidents de la circulation qui ont eu lieu sur les différentes routes du pays. 

 

Le plus récent et sans aucun doute le plus mortel est celui survenu mercredi dernier avec le renversement d'un autocar, sur la route nationale 8, au niveau de la commune rurale de Zrizer, sise à 15 km de Taounate. En tout, on dénombre 7 morts et 40 blessés graves. 

 

Al Akhbar ajoute que les autorités, la gendarmerie royale et la protection civile sont intervenues rapidement pour secourir les blessés et les évacuer vers le CHU de Fès et l'hôpital de Taounate. Par ailleurs, une enquête a été ouverte sous la supervision du Parquet.

 

Ce nouveau drame s’ajoute à ceux enregistrés, sur l'ensemble du territoire, en cette période de l'Aïd Al-Adha. En effet, à en croire un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), vingt-deux personnes ont trouvé la mort et 1.987 autres ont été blessées, dont 80 grièvement, dans les 1.468 accidents de la circulation survenus en périmètre urbain au cours de la semaine du 29 juillet au 04 août.

 

Ces accidents sont dus, respectivement, au non respect de la priorité, au manque de vigilance des conducteurs et des piétons, à l'excès de vitesse, au changement de direction sans usage de signal, au non respect de la distance de sécurité, à la perte de contrôle, au changement de direction non autorisé, au non respect du stop, à la conduite en état d'ébriété, à la circulation sur la voie de gauche, au non respect des feux de signalisation, à la circulation en sens interdit et au dépassement défectueux, précise la DGSN. 

 

Concernant les opérations de contrôle et la répression des infractions, les services de sûreté ont enregistré 42.721 contraventions et rédigé 9.321 procès-verbaux qui ont été soumis au Parquet général, alors que 33.400 amendes transactionnelles ont été recouvrées.

 

D'autre part, la DGSN relève que les sommes perçues ont atteint 6.703.200 dirhams, faisant état de la mise en fourrière municipale de 4.353 véhicules, de la saisie de 4.780 documents et du retrait de la circulation de 188 véhicules.