Administration: la vie reprend son cours dans les communes | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Déconfinement
© Copyright : DR

Administration: la vie reprend son cours dans les communes

Par Hassan Benadad le 30/06/2020 à 23h51 (mise à jour le 01/07/2020 à 17h07)

Kiosque360. L’arrondissement de Sidi Belyout, à Casablanca, n’a jamais fermé ses portes durant la crise épidémiologique. Ses responsables ont pris des mesures préventives drastiques pour protéger le personnel et les citoyens.

aA

Contrairement aux autres administrations et arrondissements qui ont fermé leurs portes durant la période de confinement, la commune de Sidi Belyout, à Casablanca, est restée ouverte pour servir les citoyens. Ses responsables ont pris toutes les mesures de protection contre le coronavirus (désinfection et distanciation de leurs fonctionnaires et des usagers), afin d’éviter les risques de contamination.

 

Le chef du service de légalisation de l’arrondissement de Sidi Belyout, Saïd  Nouri, confirme que les services de la commune ont été les seuls à poursuivre leurs activités, à Casablanca, pendant l’état d’urgence sanitaire. «Afin de régler les affaires des citoyens et des sociétés, nous nous sommes assujettis à des conditions préventives drastiques, tout d’abord en organisant le flux des usagers, en désinfectant les services de l’administration et en respectant l’ordre en général, notamment la distanciation physique», ajoute-t-il. 

 

Il faut rappeler, ajoute le même intervenant, que cet arrondissement, qui se trouve dans une position stratégique au centre-ville, traite quotidiennement une multitude de transactions avec les citoyens, les entreprises et les autres administrations. Aussi, le service de légalisation a-t-il décidé de rester ouvert pour ne pas retarder les activités des banques, des entreprises et des compagnies d’assurance qui ont également poursuivi leurs activités pendant le confinement.
 

Le quotidien Assabah rapporte, dans son édition du mercredi 1er juillet, que le service de légalisation a fourni plusieurs facilités aux entreprises, notamment aux banques, pour régler leurs affaires sans que leurs personnels ou leurs clients soient obligés de se déplacer. Le chef de service, Saïd Nouri, souligne qu’il n’y a pas eu, au début de l’état d’urgence, grande affluence sur les lieux. Mais, ajoute-t-il, dès les citoyens ont su que l’arrondissement de Sidi Belyout serait le seul à rester ouvert, tout le monde s’est rué vers ses services, y compris les personnes qui habitent hors de son périmètre d’action.
 

Les responsables  de l’arrondissement ont pris toutes les précautions nécessaires pour éviter la contamination au Covid-19, que ce soit parmi les fonctionnaires ou les citoyens. Dès le début de la pandémie, la direction a accordé des congés aux personnes âgées, aux femmes enceintes et aux fonctionnaires atteints de maladies chroniques.