Affaire Hamza mon bb: le Maroc lance un mandat d’arrêt international à l’encontre de Aicha Ayach | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Aicha Ayach

Aicha Ayach.

© Copyright : DR

Affaire Hamza mon bb: le Maroc lance un mandat d’arrêt international à l’encontre de Aicha Ayach

Par Rahim Sefrioui le 13/01/2020 à 16h47 (mise à jour le 13/01/2020 à 17h24)

Les autorités marocaines ont lancé un mandat d’arrêt international à l’encontre de Aicha Ayach, qui serait la tête pensante et l'administratrice des comptes Hamza mon bb. Les détails.

aA

De sources policières, le360 apprend que le Maroc vient de lancer un mandat d’arrêt international à l’encontre de Aicha Ayach.

 

Cette dernière, qui se présente comme styliste et femme de médias, est soupçonnée d’être la tête pensante derrière les comptes Hamza mon bb ainsi que la commanditaire des sales besognes qu'accomplissaient ces comptes, contre des célébrités du monde l’art et de la chanson. Aux dernières nouvelles, Aicha Ayach se trouverait aux Emirats, pays avec lequel le Maroc a signé, en avril  2006, un accord de coopération judiciaire portant, entre autres, sur l’extradition des criminels.

 

Affaire Hamza mon bb. À Marrakech, l'audience de ""Soukaina Glamour"" et de Simo Dahir reportée

 

Selon des sources proches du dossier, les autorités sont à la recherche du complice et bras droit de Aicha Ayach. L’individu se trouve à l’étranger, et ses identité et nationalité exactes ne sont pas encore connues.

 

Quant à Dounia Batma, nos sources affirment qu’elle n’était pas directement impliquée dans l’administration desdits comptes, comme elle n’a pas trempé dans les affaires de racket. Si elle était en contact avec l’administrateur des comptes (sans jamais l’avoir rencontré), expliquent nos sources, c’était pour utiliser lesdits comptes afin de régler des comptes avec celles et ceux qu’elle prenait pour ses adversaires.

 

Par contre, Dounia Batma et Aicha Ayach se connaissaient et s'étaient rencontrées comme l'attestent des posts publiés sur Istagram.

 

 

AyachDounia
© Copyright : DR

 

 

Affaire Hamza mon bb: l'appel d'Imane Batma, la benjamine

 

Rappelons que les jours et semaines à venir connaîtront le début des procès de plusieurs personnes présumées impliquées dans cette affaire et ce devant le tribunal de première instance de Marrakech. Ainsi, un policier, poursuivi en état d’arrestation, sera jugé à partir du 16 janvier. Suivra, le 23 du même mois, le procès de Soukaina Glamour, du correspondant de presse Simo Dahir et du patron d’une agence de location de voitures.

 

Mais il faudra attendre le 8 février pour le début du procès de Dounia et Ibtissam Batma, poursuivies en liberté provisoire après avoir versé des cautions respectives de 500.000 et 300.000 dirhams. 

 

Les différentes personnes interpellées sont poursuivies pour diverses accusations dont usurpation d’identité, escroquerie, atteinte à l’honneur, chantage…