Le360 Actualités Maroc

ع
Saisie de haschich
© Copyright : DR

Agadir: démantèlement de deux réseaux de trafic international de drogue

Par Hassan Benadad le 26/09/2021 à 23h24 (mise à jour le 27/09/2021 à 09h10)

Kiosque360. La police et la gendarmerie ont, en coordination avec la DGST, démantelé deux réseaux de trafic international de drogue dans les environs d’Agadir et de Taghazout. Au cours de deux opérations distinctes, sept suspects ont été arrêtés et près de 10 tonnes de Chira ont été saisies.

aA

Une coordination entre la DGST, les services de sécurité d’Agadir et la gendarmerie a permis, samedi dernier, de réaliser un joli coup de filet en démantelant deux réseaux de trafic de drogue international, d’immigration clandestine et de traite d’êtres humains. Le quotidien Al Akhbar rapporte, dans son édition du 27 septembre, que l’intervention de ces trois corps de sécurité a déjoué une tentative de trafic de plus de dix tonnes de Chira qui devaient être expédiées vers l’étranger à partir des plages d’Agadir et de Taghazout. Une partie de ces grosses quantités de résine de cannabis a été saisie dans une ferme près d’Agadir, tandis que l’autre a été saisie dans une localité près de Taghazout. 

 

Selon un communiqué de la DGSN, la police judiciaire d’Agadir, en coordination avec la DGST, a interpellé, samedi dernier, sept individus impliqués dans les trafics précités. Trois des mis en cause ont été arrêtés à Agadir, dont le principal suspect qui faisait l’objet d’un avis de recherche, à l’échelle nationale, pour trafic de drogue. Les perquisitions dans la maison d’un suspect, à Taghazout, ont permis l’interpellation de trois candidats à l’immigration clandestine et la saisie de 2 tonnes de Chira, d’un bateau pneumatique, ainsi que de carburant et autres équipements utilisés dans la navigation maritime.

 

Le quotidien Al Akhbar rapporte que le communiqué de la DGSN indique que les suspects ont été placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête, sous la supervision du parquet général. La deuxième opération a été menée par les services de la gendarmerie, en coordination avec la DGST, dans une ferme à Taroudant appartenant à un baron de la drogue de la région.

 

Les perquisitions ont permis de saisir près de 7,5 tonnes de Chira dissimulées dans des caisses en bois, à bord d’un camion qui s'apprêtait à les transporter vers les passages maritimes pour être expédiées vers l’étranger. Cette grosse prise a poussé les forces de sécurité, tous corps confondus, à intensifier leurs investigations pour déterminer les tenants et aboutissants de ce trafic international de drogue et traquer les éventuels complices des deux réseaux démantelés.