Allocations des veuves: La première tranche servie | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Allocations veuves
© Copyright : DR

Allocations des veuves: La première tranche servie

Par Abdelhafid Lagzouli le 23/09/2015 à 00h22 (mise à jour le 23/09/2015 à 00h27)

Kiosque360. Chose promise, chose due. Depuis lundi, plus de 10.500 veuves ont reçu des correspondances les informant que la première tranche de leurs allocations était disponible au bureau de poste le plus proche de chez elles.

aA

C’est une bonne nouvelle pour les veuves marocaines. Les allocations promises par le chef du gouvernement ont commencé à être versées lundi dernier. Le quotidien arabophone Akhbar Al Yaoum, qui rapporte cette information dans son édition de ce 23 septembre, précise que le nombre de veuves bénéficiaires de cette première tranche de versements atteint les 10.529 personnes. Le budget global nécessaire à cette première opération est estimé à 23 millions de DH.

 

Dans un entretien accordé au journal, Bassima Hakkaoui, ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, explique que les dossiers des demandes pour bénéficier de ces allocations sont reçus par les commissions provinciales présidées par les gouverneurs. Ces commissions procèdent à un tri préliminaire des demandes reçues avant de transmettre les dossiers valides et recevables à la commission centrale, sise à Rabat.

Bassima Hakkaoui précise que son ministère a conclu un partenariat avec les ministères de l’Intérieur et des Finances. En vertu de cet accord, les allocations destinées aux veuves sont versées à la Caisse nationale de retraites et d’assurance, qui se charge à son tour de les reverser.

 

Depuis lundi, des courriers ont été adressés aux veuves concernées, les invitant à se rendre au bureau de poste le plus proche de leur domicile afin de récupérer l’allocation, sous forme de mandat postal.

La première allocation sera versée en espèces sur présentation d’une pièce d’identité valable. Les allocations futures, elles, seront virées sur un compte postal qui sera créé au moment de la première visite au bureau de poste. «Le calcul des allocations prend en compte la date effective de l’acceptation du dossier de la veuve concernée», ajoute le journal.

 

Par ailleurs, Bassima Hakkaoui précise que même les dossiers rejetés une première fois peuvent être représentés. «Les dossiers peuvent être complétés, puis présentés une deuxième fois», déclare-t-elle en effet à Akhbar Al Yaoum.

Rappelons que les allocations mensuelles promises par le chef du gouvernement sont de l’ordre de 350 DH par enfant à charge, dans la limite de 1050 DH. Leur versement, cette semaine, soulage des milliers de mère de famille à l’approche de l’Aïd El Kébir.